Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par i-voix

Le passage de la culture du livre à la civilisation des écrans marque-t-il une transformation aussi essentielle qu'en son temps la révolution Gutenberg ? Peu-on parler de l'avènement d'un nouvel humanisme : un humanisme numérique ? Que nous apprend le projet i-voix sur les métamorphoses en cours ?

Les lycéens d'i-voix, ont mené, sur pad, un atelier de réflexion sur le sujet pour explorer et interroger leurs propres pratiques. Voici, en vrac, une partie de leurs réponses.

De la culture du livre à la civilisation des écrans : de Quentin Metsys aux lycéens d'i-voix ?
De la culture du livre à la civilisation des écrans : de Quentin Metsys aux lycéens d'i-voix ?

De la culture du livre à la civilisation des écrans : de Quentin Metsys aux lycéens d'i-voix ?

QUESTION 4/9 :

En quoi le numérique transforme-t-il

notre relation à l'Art et à la littérature ?

  • Nous avons davantage accès à la littérature et à l'Art. Grâce à internet, il est possible de voir des œuvres du Monde Entier. En effet, nous ne sommes plus contraints à aller visiter des expositions de notre ville, de notre pays, de notre continent pour contempler des tableaux ou des sculptures, ou encore lire des livres d'artistes étrangers. Il est possible de trouver tout cela sur internet. On peut donc s'intéresser à l'art plus facilement, on peut même tomber dessus par hasard. En surfant sur le web, en parcourant des articles, on observe que des tableaux ou des citations ou encore des ouvrages sont utilisés comme exemple. L'Art et littérature sont désormais communs à tous. Avant l'art était influencé par l'origine du pays, il était propre à sa culture. Grace à i-voix nous pouvons partager cet art, en illustrant par des peintures par exemple. Notre approche est différente mais celle que l'on transmet l'est tout aussi : on partage l'art, on la rediffuse. Nous sommes touchés par cet accès plus facile mais nous le partageons aussi également aux autres.
  • On apprend plus de manière amusante. En observant sur le blog, on tombe par hasard sur un sujet et on s'y intéresse contrairement aux livres qui sont plus ennuyeux. L'usage du numérique permet de découvrir des sujets divers et pouvoir s'intéresser à des types d'art et de savoir multiples tout en restant éducatif et amusant
  • On s'intéresse plus à la littérature et à l'Art parce que nous les voyons différemment, on découvre de nouvelles formes de littératures sur internet.
  • Nous apprenons d'autres façon de présenter un texte, c'est à la fois une nouvelle forme d'art et une nouvelle manière de faire passer des messages
  • Cette manière de faire nous apprend à présenter un texte correctement, cela nous permet d'apprendre de nouvelles formes d'écritures tout en faisant passer des messages précis.
  • Aujourd'hui, sur Google image, par exemple, on peut trouver des images de grands tableaux connus, c'est une grande avancée dans la société. Chaque individu peut désormais voir sut Internet, ou lire des livres sur Internet.
  • Avec le numérique, nous avons la possibilité de connaître toute la vie d'un artiste rien qu'en tapant son nom, nous pouvons trouver ses œuvres les plus connues et importantes, savoir où il est né, ce qu'il aimait faire, toute sa vie en fait.
  • Avec i-voix, nous sommes obligés de nous intéresser un minimum à la Littérature et à l'Art puisque nous devons ensuite créer des articles dans le but d'approfondir nos connaissances, dans un cadre moins scolaire donc moins ennuyeux.
  • On a un accès rapide au point de vue de chacun sur l'Art.
  • C'est ici un très bon point, par ce site nous avons un accès facile aux écrits des autres rédacteurs et à ceux des italiens élargissant ainsi notre vision de la littérature.
  • Nous allons plus souvent nous y intéresser dans le cadre des articles, ce qui augmente nos connaissances dans ce domaine
  • Le numérique permet un accès plus large et plus facile à tout (littérature, art, infos...) : i-voix nous permet de nous exprimer, de dire notre avis et d'écrire sur des sujets littéraires, ça nous permet de découvrir et voir plus d'œuvres et de sujets intéressants qui nous seraient plutôt ennuyeux sans ce support. Nos idées sont vues et lues par des inconnus, ce qui nous motive à mieux faire et plus nous investir.
De l'humanisme à l'humanisme numérique 4/9 - Art et littérature
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article