Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par i-voix

Le passage de la culture du livre à la civilisation des écrans marque-t-il une transformation aussi essentielle qu'en son temps la révolution Gutenberg ? Peut-on parler de l'avènement d'un nouvel humanisme : un humanisme numérique ? Que nous apprend le projet i-voix sur les métamorphoses en cours ?

Les lycéens d'i-voix, ont mené, sur pad, un atelier de réflexion sur le sujet pour explorer et interroger leurs propres pratiques. Voici, en vrac, une partie de leurs réponses.

 

De la culture du livre à la civilisation des écrans : de Quentin Metsys aux lycéens d'i-voix ?
De la culture du livre à la civilisation des écrans : de Quentin Metsys aux lycéens d'i-voix ?

De la culture du livre à la civilisation des écrans : de Quentin Metsys aux lycéens d'i-voix ?

QUESTION 1/9 :

En quoi le numérique transforme-t-il nos façons de lire ?

 

  • Nous avons diverses sortes de lecture, ça peut être un site documentaire, un roman, une publication des réseaux sociaux, c'est cette facilité de changement de programme de lecture qui rend le livre, bien qu'il soit important et révolutionnaire, en arrière.
  • On ne lit plus que des livres mais n'importe quel type d'informations sous toutes les formes, les réseaux sociaux, les applications de livres numériques. On lit directement l'essentiel sans avoir besoin de tourner des pages et des pages, c'est moins barbant
  • La plupart du temps, sur des sites ou autres, nous pouvons lire avec des images, ce qui nous donne envie de continuer, c'est plus joli.
  • Nous lisons plus en ligne, des textes sous différentes formes (tweets, information en ligne, livres numériques...), je n'avais jamais vraiment vu ça comme de la "lecture" à proprement parler avant i-voix, maintenant je sais que la littérature peut se trouver partout, même dans la classe.
  • Nous pouvons exprimer plus librement notre manière de voir les choses, et exprimer nos ressentis. Cela nous permet aussi de lire en ligne, et de rester connecté avec le 21ème siècle, et d'apprendre à écrire d'une nouvelle manière.
  • Le livre papier ou lecture papier tout simplement a quelque peu perdu de sa popularité en terme de lecture même s’il reste la plus importante et la plus populaire manière de lire. Entre autres, en ligne nous lisons des articles, des posts ou encore tout autre support numérique.
  • Nous lisons sur différents supports, notamment sur internet. C'est une nouvelle manière de lire et d'apprendre.
  • Nous lisons de plus en plus sur internet car nous avons pratiquement toujours notre portable sur nous, le livre a perdu un peu de  son importance car maintenant nous pouvons tout trouver, tout lire grâce aux nouvelles technologies.
  • Nous lisons des textes numériques, sur plusieurs supports comme les réseaux sociaux, les blogs... et pas uniquement sur papier.
  • Le fait de lire en ligne peut plus nous parler en tant qu'élèves car il y a là une certaine innovation dans les démarches envers la littérature, je pense que cette nouvelle méthode attise notre curiosité
  • C'est une autre façon de lire : lire de façon numérique, c'est lire de façon variée. Nous lisons des livres papiers mais aussi sur des écrans, cela apporte donc du changement.
  • Nous nous intéressons beaucoup plus au sens de nos lectures, puisque nous devons par la suite donner notre propre perception, notre ressenti, cela nous entraîne à avoir un regard plus critique. Nous ne nous contentons pas de lire, nous essayons de comprendre pourquoi l'auteur a écrit ceci.
  • Nos interprétations varient et peuvent être contestées par les autres, on observe alors un large développement de l'esprit critique.
  • I-voix nous permet de dire nos idées sur telle ou telle lecture et rend la chose plus attractive
  • Maintenant on a beaucoup de moyens différents pour lire : les liseuses, les sites internet qui y sont dédiés (wattpad) par exemple.
  • On prête plus attention à ce qu'on lit.
  • Nous n'avons absolument pas abandonné le livre pour le moment, et je ne pense pas que nous l'abandonnerons un jour. En effet, c'est la cohabitation du numérique et du papier qui est intéressante. Nous lisons sur papier puis nous écrivons sur internet, ou l'inverse. Chaque support a ses avantages et ses inconvénients.
De l'humanisme à l'humanisme numérique 1/9 - Lire
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article