Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Louana

Imitation - Olivier Ertzscheid

Pour cette imitation, j'ai fait un pastiche du poème L'albatros de Baudelaire à la façon d' Olivier Ertzscheid, j'ai trouvé ce travail vraiment amusant mais assez compliqué. 

 

Voici l'original :

L'Albatros

Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.

A peine les ont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d'eux.

Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !
Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid !
L'un agace son bec avec un brûle-gueule,
L'autre mime en boitant, l'infirme qui volait !

Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l'archer ;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.

 

    Voici mon imitation:

    L'Albatros gameur 

    Souvent, pour s’amuser, lorsqu’ils sont seuls les hommes vont jouer

    Prennent des manettes et se divertissent,

    Qui suivent, indolents compagnons de voyage dans ce monde en ligne et connecté,            

    Le navire glissant sur les gouffres amers du jeu vidéo.

     

    À peine ont-ils choisi leur joueur,

    Que ces rois de la manette, choisissent entre jeux d’action et d‘aventure,

    Laissent piteusement leurs vies sociales

    Comme des zombies.                                                                                                                     

    Ce voyageur virtuel se sent pousser des ailes et dirige le déroulement des événements

    La partie commence dans les airs au-dessus d’un milieu marin, de la haut certaines destinations font rêver, d’autres ont l’air intrigantes et dangereuses!    

    Le joueur 1, naguère si beau, qu'il est comique dans ses manies et laid ! Le joueur 2, agace avec ses attaques,

    Après 10 min au sol, un autre joueur mime en boitant et nous fait comprendre qu'on doit s’envoler!                                                                                                                                

    Ce joueur est semblable au prince des nuées

    Qui hante la tempête et se rit de l’archer;

    Exilé sur le sol au milieu des huées,

    Ses ailes de boss touchées, l’empêchent de marcher, la mort était assurée pour lui, la fin de la partie est annoncée.

     

    Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

    Commenter cet article