Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Caroline

Dans le recueil Choses que nous savons, de Cohen les 5 mots qui pour moi correspondent le plus à ce recueil de poèmes sont d’abord le mot « savon » : « Des bulles de savon supplicié », pour son occurrence tout au long du recueil et pour sa place dans le titre. Ensuite, le mot « Désordre », car on peut constater que Cohen a écrit ce poème avec une originalité qu’est la disposition des mots, surtout en début de recueil, qui produit un effet très désordonné. Aussi, « Langue » : « Auprès des mères savonneuses rinçages d’une langue à cause des plaies qui pèsent sur le fils des langues dans un corps propre », pour son occurrence quasi égal que le mot "savon", mais non-présent dans le titre. « Humidité » : « Dans la baignoire bleutée, le robinet déchaîne les rêves », car Cohen utilise le champ lexical de l’eau : « La lutte de l’eau avec le nom l’eau poursuit la langue », tout ce qui tourne autour de ce qui est humide. Et pour finir, le mot « propreté » : « Être propre. Lave-toi ! Chaque matin les mains pures », et le savon, qui à pour utilité de laver, donc de rendre propre.

Évocation - Cohen
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article