Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Katell

Espaece - La  métaphore du mur

Le mardi 18 octobre, nous sommes allés au théâtre, au Quartz, pour voir une pièce intitulée « Espaece ». Cette pièce décrit le parcours de la vie et ses embuches à travers une mise en scène de 5 acteurs tournant autour d’un mur. J’ai choisi de parler de la scène lors de laquelle le mur tourne sur lui-même et où les acteurs traversent ses portes en exploitant un maximum de sentiments. Certains s’enlacent, d’autres ne se regardent même pas. Des fois ils traversent les portes dans un élan de panique, d’autre fois ils sont très calmes. Quelques acteurs se sont même recroquevillés sur la façade du mur, traduisant la solitude et la tristesse.

Je trouve que cette scène est une métaphore très intéressante car le mur représente la vie qui continue d’avancer peu importe les moments difficiles de chacun. Elle parle des affinités que l’on connaitra, à durée variable. A la fin de la scène, seul deux individus semblant amoureux se sont extirpés de cette « machine infernale ». La musique de ce passage était assez angoissante : le fait de ne pas connaitre le destin et la soudaineté des étapes de sa vie. Ce moment nous fait réfléchir, par une morale muette de laquelle j’ai comprise qu’il fallait profiter des instants présents et des personnes qui nous entourent car tout ce que l’on vit est éphémère et imprévisible.

 

 

Source image

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article