Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Gaia

Réécriture “Clair de lune” en prose sous forme de fait divers

Hier soir sur la côte nord de l'île grecque de Cos, des témoins ont aperçu des soldats

Turcs et les recherches de ce matin ont confirmé qu'il agit d'un lieu mystérieux où les soldats cachent

les corps des prisonniers de guerre disparus.

Tout a commencé à partir du témoignage d'une jeune sultane qui a entendu des bruits dans la nuit mais qui

n'avait pas compris à quoi ils étaient liés du moment que , à cause de sa réclusion dans la riche

maison du sultan,elle ne sait rien sur l 'existence de la guerre.

Elle a imaginé, en regardant la lune qui se reflétait sur la superficie de la mer, un vaisseau qui

s'approche, puis des cormorans qui se plongent et même un djinn de la nuit qui crie en jetant des

pierres dans l';eau.

Ce matin on a enfin découvert les cadavres des ces pauvres prisonniers grecs qui chaque

nuit sont jetés, par des soldats turcs, dans la mer fermés dans des sacs , encore

vivants.

La sultane ne pourra paslire cet article mais, à partir de ce soir elle pourra tranquillement jouer

de sa guitare sans entendre ces macabres bruits parce que cette zone va devenir un cimetière pour les

familles qui veulent dire adieu à ces victimes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article