Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Aurélie

Notre époque ne fait plus de la musique. Elle camoufle par du bruit la solitude des Hommes en leur donnant à entendre ce qu'elle croit être de la musique.

Et si ce proverbe était vrai ?

 

Aurélien Bory, dans son théâtre ESPAECE met en évidence l'espace et l'espèce, dans un décor plutôt terne, noir, ou la peur et la tristesse dominent. Tout au long du spectacle, nous avons entendu des bruits forts, qui peuvent faire mal à la tête le lendemain matin. Mais parmi cela, le public à eu l'occasion de redécouvrir ou de découvrir des chants classiques, tels que Winterreise dit Le voyage d'hiver de Franz Schubert et Kaddish de Maurice Ravel.

 

Musique - Espaece
Musique - Espaece

Winterreise de Franz Schubert, est un de ses opéras les plus connus. Il est normalement composé d'un piano et d'une voix, mais dans ESPAECE,  cet instrument de musique polyphonique à clavier a disparu pour mettre sûrement en évidence la voix et surtout le texte qui apporte un plus à la compréhension de la pièce. 

 

En effet, malgré la langue chantée, l'allemand, le public à pu ressentir de fortes émotions. Le thème dominant de ce discoure musical va parfaitement avec ce théâtre. On peut ressentir une intériorité douloureuse, un sentiment d'immobilité qui emporte l'auditeur dans un autre monde, ou il voyage, seul, avec un simple souvenir, une illusion du bonheur, une mélancolie funèbre on remarque également que la langue utilisée n'est pas anodine car l'histoire racontée parle des déportations menées par les allemands pendant la seconde guerre mondiale et justement grâce à cette chanson, les auditeurs ont pu peut-être mieux comprendre le spectacle, même si bien sur chacun fait sa propre interprétation.     

  

Musique - EspaeceMusique - Espaece

Joseph Maurice Ravel, est surement un des plus grands compositeurs du 20e siècle avec Claude Debussy. Il a fait une merveilleuse reprise du Kaddish. Ce chant, est une prière juive traditionnelle du peuple d’Israël qui évoque la sanctification du nom divin. (kaddish, comme kadosh qui veut dire saint). Cette prière, est une élévation de la voix contre les ténèbres, contre le néant, elle est généralement chantée lors d'un enterrement, c'est un dernier adieu au défunt et également une sorte de pardon car grâce à ce récital, il sera lavé de toutes ses fautes.

L'utilisation de ce chant dans ESPAECE veut dire beaucoup, mais chacun l'interprète comme il le veut. Il peut le voir comme une sorte de pardon envers les soldats allemands qui ont participé au massacre de la Seconde guerre mondiale, ou tout simplement un adieu envers les victimes de ce massacre.                                                                                         

 

La musique a toujours eu un rôle très important, que ce soit dans les films ou dans le théâtre, elle apporte quelque chose en plus.

Le créateur de ce spectacle a eu pleinement conscience de cela en l'écrivant et ce choix, convient parfaitement à ce théâtre ESPAECE .

 

                                                                                 

 

 

 

sourcesource2 source3 source4

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article