Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Malwenne

Musique - L'île et la musique
lien photo:http://www.ouest-france.fr/normandie/caen-14000/caen-feu-chatterton-passionnement-poetique-au-cargo-4104760

lien photo:http://www.ouest-france.fr/normandie/caen-14000/caen-feu-chatterton-passionnement-poetique-au-cargo-4104760

L'île où les enfants ont échoué irait parfaitement en relation avec la musique et les paroles de Feu!Chatterton avec son titre porte Z.

Quand Ralph et Porcinet découvrent l'île alors qu'il fait chaud et beau «Et le jour avait, une couleur d'été, de printemps,des milliers d'avions éventraient le ciel » et cette découverte s'est faite par un crash d'avion : «Le soir tombait comme un rideau métallique».

L'île est d'abord perçue comme un paradis : « Une plaine et des chœurs d'enfants , rien n'était plus beau qu'aujourd'hui » écrit Feu!Chatterton.

L’aspect de l'île change au fil de l'aventure, elle devient mystérieuse, horrible au fur et à mesure que la relation des enfants se dégrade, la prolifération des créatures maléfiques (serpents, fantômes, monstres...) symbolise les sentiments hostiles des enfants les uns envers les autres qui ne se montrent rien, qui égorgent un cochon, «peur de rien»,« Et les jeunes gens s'en allaient » chantent-ils. 

Les enfants se « mangent » entre eux, se détruisent, le lynchage de Simon est la disparition totale d'humanité, Porte Z caractérise bien cette épisode : «Et les jeunes gens s'en allaient

Par mille ! Ivre cohorte
Qui hâtivement élevait au milieu de la plaine... ».

La musique de porte Z est en osmose avec cette chute lente et violente de ces enfants et la férocité animale qui finit par les dévorer.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article