Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Zoé

Idées - Nait-on ou devient on Homme?

Le livre Sa Majesté des mouches a comme personnages principaux ce qu'on peut considérer comme physiquement et moralement comme des humains au début du livre, puis vient une déchéance au fur et a mesure de l'avancée du roman. En effet, on discerne chez les personnages mais plutôt chez la bande de Jack une claire perte de repères et de morale chez les personnages qui passent d'anglais civilisés à même pas une bande de sauvages mais une bande d'animaux sauvages. Alors là une question se pose : à la fin du roman, les enfants du groupe de Jack peuvent ils encore être considérés comme des Hommes ? Mais se poser cette question, c'est alors se demander : pourquoi ne seraient ils plus considérés comme Humains, ce qui sous entend : où est la limite qui sépare l'humain de l'animal ? Ce qui nous fait nous demander : en quoi l'humain est-il différent des autres animaux ?

 

Les différences ? Dans une question aussi abstraite elles sont difficiles a définir, mais généralement les penseurs de notre époque ou d'époques proches s'accordent à dire que ce qui différencie l'Homme de l'animal est l'éducation, les degrés de connaissance, et l'esprit. Alors afin d'établir ce qui fait de nous des Hommes, ce qui nous différencie, creusons ces trois différences :

 

Pour ce qui est de l'éducation, Erasme disait dans son traité pédagogique Pueris: « On ne naît pas Homme, on le devient ». Et en effet il avait vu juste car la principale faculté de l'Humain est qu'il se laisse plus influencer par son entourage que ses instincts, il apprend. C'est en vivant parmi les Hommes qu'il devient Homme. Mais cette particularité de l'Humain fait aussi que s'il est entouré d'un autre environnement, il grandira différemment. Et c'est ainsi que l'on entend des témoignages de petites filles ayant grandi avec des animaux et vivants de la même manière qu'eux. L'éducation est donc en partie ce qui fait de nous des Hommes.

 

Ensuite pour les degrés de connaissance,cela risque d’être plus long car une personne s'est bien chargée de creuser cette différence : c'est Francis Wolff. Il démontre en effet que l'Homme est le seul animal à avoir la capacité d'avoir les quatre degrés de connaissance. Ces quatre là étant :

-La croyance, ce qui est plus clairement un fait (ex : Faire des câlins rend heureux)

- La croyance sur une croyance : le jugement,qui est la remise en question d'un fait (ex : Non,ce n'est pas le cas pour tout le monde)

- La croyance sur une croyance sur une croyance : le jugement justifié,autrement dit la remise en question d'un jugement (ex : Mais si, faire des câlins rend heureux)

- La croyance sur une croyance sur une croyance(bis) : la science, qui est elle aussi la remise en question d'un jugement mais argumentée par des fait scientifiques (ex : Mais si, il est prouvé que faire des câlins libère de l'eucytocine qui nous met dans un état d'euphorie. Donc faire des câlins rend heureux.)

Puisque nous sommes les seuls a les posséder, ces degrés de connaissance seraient alors aussi ce qui fait de nous des Hommes.

 

Et enfin pour ce qui est de l'esprit, Sarte disait « L'homme n'est rien d'autre que son projet, il n'existe que dans la mesure ou il se réalise, il n'est rien d'autre que l'ensemble ». Ce qui sous entendrait que ce qui maintient éveillé cette lumière que les, cette ingéniosité que l'Homme a en lui serait de toujours avoir un but à court ou à long terme peu importe,juste un but afin de nous entretenir intellectuellement et de nous satisfaire. A partir du moment où une personne a un quelconque but, elle entretient partiellement cette différence par son travail et sa détermination.

Idées - Nait-on ou devient on Homme?

 

Maintenant que nous nous faisons une idée de ce qui différencie l'Homme de l'animal, voyons pour répondre à la question principale si les enfants ont encore ces qualités à la fin du roman...

 

Pour ce qui est de l'éducation, c'est assez facile à dire, les enfants commencent bien l'aventure avec une éducation parfaite de petits anglais,éducation anglaise dont parle le marin a la fin, car en effet ils commencent en étant organisés et obéissants aux lois, mais à partir du moment où ils ont arrêté de suivre ces lois essentielles pour contenir l'humain et où ils ont ignoré la conque ils ont perdu une de leurs distinctions humaines.

 

Aussi, pour les degrés de connaissance, ils les ont perdus à partir du moment où ils ont pensé que la loi du plus fort serait la meilleure façon de se distinguer, de régner, que nier en masse était le plus simple ou autrement dit à partir du moment où ils sont devenus incapables d'argumenter et pire d'avoir un raisonnements rationnels.

 

Et pour finir, ils ne semblent plus non plus habités par l'esprit à partir du moment où ils perdent toute motivation, tout projet à long terme (comme le feu, les cabanes, ...) et ne se bornent plus qu'à leurs instincts primaires en chassant des animaux... et même parfois des Hommes.

 

A partir de ces éléments, on peut affirmer enfin que les enfants, bien que considérés par la lois et par la science comme humains, ont perdu pendant leur séjour sur l’Île ce qui nous est le plus précieux en tant qu'Humain, ce qui fait notre distinction et qui nous permet de se considérer suffisamment différents des animaux pour avoir des droits et une justice différents. Les ayant perdus, ils ne sont alors plus que de simples animaux.

 

 

 

 

 

SOURCES :

 

http://www.ladepeche.fr/article/2009/05/29/613704-siberie-une-fillette-elevee-par-des-chiens-et-des-chats.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sa_Majest%C3%A9_des_mouches

http://la-philosophie.com/qu-est-ce-que-l-homme-philosophie

http://philo.pourtous.free.fr/Articles/Marc/l'etre_humain.htm

http://www.etudes-litteraires.com/forum/topic12297-questce-quun-etre-humain.html

http://www.soka-bouddhisme.fr/perspectives/reflexions/853-on-ne-nait-pas-homme-on-le-devient

http://www.les-ernest.fr/quest-ce-quun-etre-humain/

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lilou 21/10/2016 10:40

Très intéressant ton article, Zoé !