Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Anaëlle

Critique  - Les hommes sont-ils des animaux ?
Critique  - Les hommes sont-ils des animaux ?

Le livre Sa majesté des mouches de William Golding est un livre qui raconte l'histoire de l'évolution et de la façon dont de plus ou moins jeunes enfants survivent à un crash aérien et de comment ils vont se débrouiller seuls sur une île.

 

Nous allons tout d'abord rencontrer Porcinet et Ralph qui vont appeler les autres enfants de l'île à l'aide d'une conque, ensuite nous pouvons lire que les enfants décident d'élire un chef et de créer une sorte de "mini-société" ayant

 

pour modèle la société des grandes personnes.

 

Mais bien vite une sorte de rivalité naît entre Jack, un autre enfant rescapé, et Ralph qui a été élu chef. Au fur et à mesure de notre lecture nous pouvons distinguer de nombreux traits de personnalité bien distincts entre les enfants ; Ralph est plutôt un enfant réfléchi, qui préfère avant tout laisser un feu constamment allumé dans l'espoir qu'un bateau aperçoive la fumée émise par le feu, alors que Jack par exemple est plus un garçon irréfléchi qui préfère la chasse et la violence à la préservation du feu. Mais plus le temps passe et plus d'étranges choses commencent à se produire au sein de l'île, les enfants commencent à avoir peur la nuit, font des cauchemars et s'inventent un monstre qui rôderait sur l'île. Petit à petit, deux groupes commencent à se former ; celui de Ralph et celui de Jack. La majorité des enfants préférant la turbulence partent avec Jack, laissant Ralph, Porcinet, Simon, les jumeaux et deux petits ensemble. Un soir, le clan de Jack fait une fête et les enfants prennent Simon pour le monstre et le tuent. Jack et son clan viennent voler le feu de Ralph alors que ce dernier l'aurait partagé sans contestation. Suite à cet événement Ralph et ses amis vont à la rencontre du clan de Jack pour leur demander de leur rendre le feu. A ce stade, Jack qui a de son côté créé une mini-dictature décide de tuer Porcinet et oblige les jumeaux à venir dans son clan. Il tente de tuer Ralph qui arrive à s'échapper après avoir reçu un coup de lance. Le clan de Jack à la recherche du jeune garçon fouille l'île de fond en comble pour pouvoir le tuer, mais fort heureusement au dernier moment du livre un bateau arrive pour aider Ralph et ramener les enfants en Angleterre.

 

La principale vertu de l’œuvre est pour moi la pertinence du texte. Je trouve très intéressant de pouvoir voir à quel point la société fondée par les enfants s'est rapidement détériorée pour laisser place à la discorde, cela démontre bien que cette histoire n'est pas seulement une histoire mais que derrière chacun de ses mots se cache une sorte de connotation, une cause que l'auteur veut défendre. L'auteur veut démontrer par là que la société est très fragile et que l'instinct animal de l'être humain pourrait n'importe quand revenir. Je trouve aussi intéressant le fait qu'à la fin du roman l'auteur ne prend même plus la peine de nommer les enfants par leurs prénoms, à la fin du roman nous pouvons apercevoir qu'il nomme le clan de Jack comme étant "les sauvages", l'auteur ne fait même plus la distinction entre l'identité des jeunes gens et cela démontre que pour lui ces enfants n'ont plus d'identité, ils sont redevenus des animaux.

 

Le principal défaut du livre est pour moi le manque d'indication temporelle, nous ne savons ni quand l'avion se crash sur l'île, ni au bout de combien de temps les choses commencent à dégénérer ou bien encore même combien de temps les enfants restent sur l'île. J'aurais trouvé intéressant de savoir au bout de combien de temps d'après l'auteur l'humain aurait pu rester civilisé dans un milieu sauvage.

 

Source image 1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article