Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Mathis

Chaque silence est fait de tant de hurlements Et chaque enfant heureux qui s'amuse qui court Porte dans son esprit le secret lourd et sourd D'une âme qui passa et s'en alla gaiement Sur les routes certaines où ni amour ni peine Ne rompent les serments de l'Amant Quarantaine Mes maux sont faits de mots, et mes mots faits de maux Quarantaine incertaine un jour nous reviendra Des saltimbanques chantent la mort des ingrats Le vieil enfant retourne enfin dans son hameau Où tout n'est que douceur et rira la gangrène De mon maudit jumeau, de l'Amant Quarantaine Et là dans son foyer il se met à compter Les minutes les heures, tant d'inutiles fées Que la lune opaline a tôt fait d'assoiffer Il attend sagement que les pages hantées Soient enfin glorifiées, sanctifiées par la haine Ses yeux verts voient dehors trop d'âmes en quarantaine

Poème - Amant Quarantaine
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article