Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par i-voix

i-voix aux mains d'argent - Florilège 6 2015-2016

Effraction, immersion, contraction, dilatation, substitution : tout au long de l'année, les lycéens d'i-voix ont aimé couper-coller-insérer-remplacer... dans des oeuvres variées.

 

A la manière des cut-up de William Burroughs, des cadavres exquis surréalistes, des centons oulipiens, des MashUp vidéos, ils explorent ainsi, à l'ère du numérique, une façon originale de s'approprier des textes littéraires et d'en créer de nouveaux. Cette activité, ludique et pédagogique, permet de comprendre de l'intérieur l'univers d'un auteur, de faire résonner en soi ses mots, de partager les sensibilités et les imaginaires, de travailler la langue, de faire jaillir de soi des éclats de poésie. Alors peut-être la littérature retrouve son pouvoir de vibration et de façonnement.

 

Saurez-vous reconnaître les oeuvres qu'ils ont ainsi goulûment dépecées, chirurgicalement charcutées, poétiquement électrocutées ?...

i-voix aux mains d'argent - Florilège 6 2015-2016
Montage de Solen

Montage de Solen

 

La patineuse

au bord du bassin

se regarde et glisse

sur les fausses pierres mal peintes

de glissade en glissade

un verre de larmes à l'heure

spasme lent

pleure dignement

 

 

(Centon de Solen)

 

 

Être un bon menteur parce que de toute façon ça ferait trop mal. Tant pis pour les vêtements propres, les jolis mots.

 

 

(Centon de Lomé)

 

 

risquant

sa voix

à l'horizon du noir 

 

elle n'est pas périssable

elle poursuit son chemin 

à côté de toi 

et de l'enfant

 

(Centon de Mathilde)

 

Montage de Kathleen

Montage de Kathleen

 

C'est le blues de l'automne, c'est le blues

alentour les nuits trébuchent.

 

(Centon d'Emilie)

 

 

Corps transportant ses nécessités, ses peines, ses douleurs, ses peurs, ses sentiments, ses secrets, ses qualités, ses défauts, ses joies, son bonheur !

 

(Dilatation d'Hakima)

 

Le ciel est un paysage informe, là là ici là là-bas ici, le ciel est un pays informe, n'est inscrit dans aucun cadastre, tout ça, de là à là, tout ça, là ici et là et là et là et ici aussi, on ne peut mettre le ciel dans un cadastre, de là à là, ici ça, ici ceci de ceci avec ceci, le ciel de jour, le ciel de nuit, on ne peut le répertorier, le recenser, là de là à là, là ici quoi, là là ici là là-bas là ici, tout ça, on ne peut le mettre en livres de peintures, en catalogues de photos, en livre d’alexandrins, en livres de n'importe quelles lignes hormis l'alexandrin, on n'en met qu'une partie, qu'une fluette partie déjà désuète puisqu’il a bougé, là ici et là et là et là et ici aussi, de ça, de ça, ça de ça, ça de ça, on ne peut mettre le ciel en boîte, il n'y a pas d'outils conçus pour ça, il n'y a pas d'outils capable de ça, le ciel est en mouvement, ici ceci de ceci avec ceci, ici non là si, là,là et là, ou là ? on ne peut mettre le ciel sur une page, on ne peut le mettre entre deux pages, le ciel est irréductible, là quoi ici quoi ça quoi et aussi ça quoi tout ça de ça quoi ! juste on le prononce avec un peu de ciel dans la bouche.

 

(Centon de Lalou)

 

i-voix aux mains d'argent - Florilège 6 2015-2016

 

le temps

un remake de rien,

si ce n'est de la vie.

 

(Centon de Fiona)

 

Une fois sur deux,
Respire.
Pour eux.

 

Main du regard,
Restes d'un rongeur,
Les plumes.

 

(Transformation de Laura-Louise)

 

 

C'est quand la nuit tombe.

Tout s'illumine. Tu te dis :

C'est si proche mais si rapide,

L'enfance ou le rêve. C'est

une blessure qui s'ouvre :

peu à peu à la lumière du jour

s'écoule, on dirait du sang.

Tu penses : J'y suis. Tu dis :

on ne sait pas si nous y sommes.

 

(Substitution de Fiona)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article