Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par i-voix

i-voix aux mains d'argent - Florilège 5 2015-2016

Effraction, immersion, contraction, dilatation, substitution : tout au long de l'année, les lycéens d'i-voix ont aimé couper-coller-insérer-remplacer... dans des oeuvres variées.

 

A la manière des cut-up de William Burroughs, des cadavres exquis surréalistes, des centons oulipiens, des MashUp vidéos, ils explorent ainsi, à l'ère du numérique, une façon originale de s'approprier des textes littéraires et d'en créer de nouveaux. Cette activité, ludique et pédagogique, permet de comprendre de l'intérieur l'univers d'un auteur, de faire résonner en soi ses mots, de partager les sensibilités et les imaginaires, de travailler la langue, de faire jaillir de soi des éclats de poésie. Alors peut-être la littérature retrouve son pouvoir de vibration et de façonnement.

 

Saurez-vous reconnaître les oeuvres qu'ils ont ainsi goulûment dépecées, chirurgicalement charcutées, poétiquement électrocutées ?...

i-voix aux mains d'argent - Florilège 5 2015-2016

 

Pourra-t-il parler, se taire à temps ?
Il est seul sans comprendre.
L’instant de son regard,
Peu à peu il s’efface.
Le temps nous mange,
Les mots s’ennuient.
On  se perd sans le savoir entre hier et demain.
Comme une photo unique développée pour personne.
C’est presque comme un départ.
Un silence qu’on écoute.


Le calme de la résignation.

 

(Contraction de Laura-Louise)

 

 

Comme vous le temps s’étire.

 

Vous pouvez occuper toutes les places.

 

Tout vous appartient.

 

Vous ne connaissez pas l’inquiétude, seulement l’indétermination.

 

(Contraction d'Anna)

 

Près de nous rien ne se tient séparé, rien ne peut se dérober. 

 

(Contraction de Mathilde)

i-voix aux mains d'argent - Florilège 5 2015-2016

 

Nous avons vu les hurlements les tornades et les équations.

 

Nous avons vu les boucheries les dires les diésels et les crasses.

Nous avons pris note, roman.

Tout est là.
Ou pas.

 

(Dilatation d'Emilie)

 

 

inventer un monde futur ou un monde lointain

sauter à pieds joints au beau milieu d'une histoire

parcourir inlassablement

le labyrinthe

 

(Centon d'Ewena)

 

 

 

L'enfant près de toi, qui continue de t'habiter, ce matin de soleil, suspendue à l'idée que les nuages peuvent parler.

 

(Contraction d'Hermine)

 

 

   entre les réveils

là commence le rêve

 

(Centon de Fiona)

 

 

la terre n'a
jamais rêvé/
dans le noir
de l'encre &
le blanc des
pages/
le défenseur
de la nature
primate armé
d'un fusil à
deux canons/
santé à tous

 

(Centon de Lomé)

 

 

i-voix aux mains d'argent - Florilège 5 2015-2016

 

J'ai gardé le bâton bleu de nos paroles, l'autre nuit on marchait dans la rue aux loups. 

 

(Centon d'Hakima)

i-voix aux mains d'argent - Florilège 5 2015-2016

Ressent-elle mon vertige, ainsi juchée?

En contrebas, la vie s’écoule

Moi, plonger là-dedans ? Jamais, j’aurais trop froid.

Viens ! Allez, vas-y, n’aie pas peur !

 

Et pourtant. 


 

Un jour sans doute, vous vous envolerez.

 

(Contraction de Solen)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article