Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par i-voix

Un livre a deux auteurs : l'écrivain et le lecteur.

Anna (i-voix 2015-2016)

Florilège - Livres enrichis 2015-2016 2

Définition  :

et si un écrivain

était quelqu'un

qui transformait ses lectures en écritures ?

 

 

Hypothèses :

et si à l'ère du numérique,

le livre était enrichi par le lecteur lui-même ?

et si chacun  augmentait ainsi sa propre réalité ?

 

 

Devinette :

saurez-vous reconnaître

les auteurs qui ont inspiré les textes suivants

aux lycéens-lecteurs-écrivains d'i-voix,

les œuvres qu'ils ont enrichies de ces productions

(imitations, inspirations, fragments perdus,

célébrations, visions ...) ?

 

 

(Un nom d'auteur peut en cacher un autre :

cliquez sur celui-ci pour découvrir l'écrivain qui a inspiré le texte)

 

 

Page blanche. Les idées bloquées au travers 

du cœur. Récupérer un peu de la suie de mes

lèvres sur ma plume. Pour laisser s'envoler 

les mots. Les maux. Légers. Partir avec eux.

 

(Kathleen)

 

 

Florilège - Livres enrichis 2015-2016 2

 

j'attends ton retour, là

nous sommes liés à jamais,

je me tiens là, à côté de rien

mon compagnon de fortune et moi même,

solitude entremêlée.

 

(Mathilde)

 

Florilège - Livres enrichis 2015-2016 2

 

Aujourd'hui premier cours de philo. Pour nous tester notre prof de philo nous demande "Que dire pour que dire soit voir ?" et finit par "Vous avez deux heures". VDM

 

Aujourd'hui je vais au cinéma pour voir le dernier Star Wars. Malheureusement pour moi, devant moi se trouve une femme avec un très gros chignon. Gentimement je lui demande si ce serait possible qu'elle l'enlève. Après m'avoir regardée elle me répond "Pour voir on ferme les yeux". VDM

 

(Laura-Louise)

 

Florilège - Livres enrichis 2015-2016 2

 

Mots barrés

Mots raturés

Mots r|a|y|é|s

Mots z|é|b|r|é|s

Mots cachés

Mots dissimulés

Mots occultés

Mots effacés

Mots tus

Mots            

Mots censurés

Mots supprimés

Mots insignifiants

Mots dérisoires

Mots inutiles

Mots oubliés...

 

(Lalou)

 

 

 Un poème a surgi de l'enfer et a souvent été recommencé avec la même main, le même monde décrit. Ce monde relaté si infernal garde malgré tout tant de parcelles de bonheur qui s'étale sur des pages. Cette vie tu la relates comme une histoire sans merci mais le poème te tient tête grâce à la sagesse des livres et leurs mots qui font mourir de plaisir. Ces mêmes recueils qui selon leurs destinées crachent des dragons aux flammes tranquilles ou des princesses qui ouvrent des yeux remplis de merveilles.

   Le poème n'oublie pas que tu es humaine et que l'humanité ne demande qu'à se réfugier loin de leurs quotidiens, des désastres habituels sous des phrases pouvant faire oublier bien mieux que des boissons. Cette même humanité qui s'inquiète pour l'avenir et où la dystopie est légion. Le futur devient donc une question à choix multiples mais toutes les propositions restent malheureuses…

   Ce poème qui souhaite que tu lises entre ses lignes d'innombrables rêves et non plus un monde incendié. Que les images qu'ils te créent ne soient plus remplies de cadavres ou bien de spectres mais de mers et merveilles te faisant voyager vers un petit paradis que tu crois si lointain et inaccessible alors qu'il est si proche et plein d'espoir. Il finira par t'apprendre à danser sur la corde calcinée des mots. Et que la vie n'est pas seulement un enfer !

 

(Jenovefa)

 

Florilège - Livres enrichis 2015-2016 2

Le ciel a plusieurs humeurs, on le connait par cœur. Le ciel est une œuvre d’art naturelle, on l’observe assis, debout, accroupi, à genoux. Le ciel est dérangeant, nonchalant, fantastique et magnifique. Il ne cesse de changer toute la journée, il commence rosé et termine ombré. Les nuages sont sa couverture et la pluie tombe sans coupure. Le ciel est un autre monde sur cette terre ronde. Le ciel est l’infini, jamais il ne se finit : interminable, aimable et détestable. Il nous reflète, mitigé, ambivalent, fatigué, fatigant.

 

(Nora)

 

La nuit est le jour

En noir

 

(Fiona)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article