Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Germina

 << Souffre la nuit, trime le jour, Porte la couleur comme un fardeau lourd. >>

<< Souffre la nuit, trime le jour, Porte la couleur comme un fardeau lourd. >>

<< Femme d'Afrique, des îles ou d'ailleurs, le noir scintille.... >>

<< Femme d'Afrique, des îles ou d'ailleurs, le noir scintille.... >>

<< jours de pêche, de bois fouillés, de bras musclés, maigres des années de labeur..>>

<< jours de pêche, de bois fouillés, de bras musclés, maigres des années de labeur..>>

Amours et Larmes d'exil est un recueil de poèmes, écrit par Wilfried et Sesentil, et publié en 2015 aux éditions d'en bas. C'est un recueil qui réunit un ensemble de poésies issues d'un recueil commun. A travers Amours et larmes d'exil, << nous glissons sur les rails d'un mythe >, ce recueil est d'abord la valorisation de la femme << d'Afrique, des îles ou d'ailleurs >>, ensuite l'expression des sentiments intimes à travers le thème de l'amour dominant dans les poèmes tel que << mon amour, ma caprice >>, l'amour est assimilé à l ' << Eldorado >>, cette expression des sentiments se manifeste également à travers le thème de l'évasion comme dans le poème << incompris et souvent seul >> ou encore << Evasion >>.Puis on distingue fondamentalement le thème de l'esclavage qui est atteint dans le poème << Chaînes pour la chair >> et << Haïti toujours >> . L'utilisation de langues étrangères et d'illustrations pour chaque poème, et de plus aucunes règles de versification n'est respectée, ce qui laisse aux poèmes une certaine irrégularité, on peut presque parler de l'utilisation de l'hétérometrie ce qui font ainsi les particularités de ce recueil .

Pour finir , Amours et larmes d'exil est un recueil très intéressant, car chaque feuillet est la quête d'une nouvelle émotion, chaque feuillet est un voyage vers la nostalgie, l'amour,et la mélancolie, un véritable chaos émotionnel. Je ne l'ai pas simplement lu ce recueil , je l'ai savouré...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article