Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Kathleen

 

Auteure : Perrine Le Querrec

 

Titre : Bec & ongles

 

Edition : Les Carnets du Dessert de Lune

 

Année : 2011

Fiche - Perrine Le Querrec : Bec & ongles
Thèmes principaux :     Je doute forte qu'on puisse ne déterminer qu'un seul thème pour cette oeuvre poétique. Il s'agit d'un pamphlet : un texte court écrit en prose au ton polémique, violent, agressif. Et cette définition, bien qu'ici nous ayons à faire à un texte de 33 pages, résume parfaitement le contenu de Bec & ongles. Le texte ne laisse aucune ambiguïté quant à l'aversion du ton adopté par son auteure, cependant le thème reste lui bien flou et il m'a plutôt donné l'impression d'aborder une multitude de sujets et de thématiques différents. On est opposé à quelque chose, mais à quoi ? Pour vous en nommer quelques thèmes qui m'ont marqué, on parle avec beaucoup de sarcasme de l'humanité qui se meurt et qui se complaît dans la contemplation de sa lente agonie. On parle de la peur, la peur de tout, jusqu'à l'engagement. On parle de la place de la femme dans la société et des violences qui lui sont faites. Mais ce n'est qu'une infime partie du trésor et de la richesse de Bec & ongles. Ici, on ne parlera pas de son expérience personnelle, ou alors celle-ci est rendue universelle par son écriture si particulière et affluente, mais on parle bien du monde qui nous entoure, de ses travers et d'autres obstacles que beaucoup rencontrent.
 
Particularités formelles :     Ce roman poétique a la particularité d'être de forme verticale, tout en longueur. Son texte uniquement en prose, excepté certains passages où l'ont revient souvent à la ligne, est très compact avec seulement peu de paragraphes différents, de retour à la ligne, et pratiquement aucun blancs typographiques. 
 
Jugement critique :     Ce recueil me semble très intéressant à sélectionner pour le projet Voix d'Aujourd'hui 2016-2017 et les articles i-voix qui en ressortiront selon à mon avis très surprenants et variés.
 
    Premièrement, comme je l'ai dit tout à l'heure, le thème est vraiment indistinct, ce qui ferait déjà un article très complexes mais aussi magnifique à écrire et à lire. L'enjeu de ce texte est d'autant plus grand qu'il n'est pas clairement défini. A mon avis, chacun aura son approche personnelle, sera touché par une partie différente et remarquera, retiendra des éléments différents. Le choix est vaste ! L'auteure fait ici preuve d'une grande sensibilité, mais elle nous le transmet dans toute sa colère et son animosité en empruntant un ton polémique, sarcastique ou satirique. Elle est parvenue à me faire ressentir cette rage, cette hargne, ce déchaînement presque fou et incontrôlable et, dans cette ambiance, je n'ai pu que dévorer les 33 pages bien remplies, sauter de mots en mots, dévaler son texte avec une lecture furieuse et animée, fascinée, hypnotisée. J'ai dit plus haut : "Le texte ne laisse aucune ambiguïté quant à l'aversion du ton adopté par son auteure, cependant le thème reste lui bien flou et il m'a plutôt donné l'impression d'aborder une multitude de sujets et de thématiques différents. On est opposé à quelque chose, mais à quoi ? " et j'aimerais ajouter à cela qu'il n'y a pas de transitions claires dans ce roman et on a plutôt l'impression de passer du coq à l'âne mais sans s'en rendre compte du tout. Le passage de l'un à l'autre se fait très naturellement. Perrine Le Querrec semble déblatérer sans s'arrêter, écrire sans voir le temps passer et elle nous tient un discours très fort, comme si elle avait parlé et exposé au reste du monde tout ce qu'elle avait sur le cœur, tout ce dont sur quoi elle réfléchissait depuis longtemps, qu'elle gardait pour elle. 
 
    Ensuite sa forme est également très intéressante et fait toute son originalité. Choix de l'éditeur ou de l'auteur ? Quo  iqu'il en soit il porte à réflexion. Je n'ai personnellement jamais lu un ouvrage horizontal, de 10*28 cm (oui oui j'ai mesuré), avant celui-ci et cela m'intrigue beaucoup. Y a-t-il un rapport avec son contenu ou alors cela apporte-t-il un autre message, plus subliminal. En effet l'impression première que cela m'a donné est que cela rendait la lecture beaucoup plus brutale, comme si les mots tombaient en chute d'eau devant nos yeux, nous entraînant dans son courant tumultueux. Néanmoins on peut certainement y voir un autre intérêt comme par exemple une explication sur la parole, sur la façon que nous avons de vivre ... Il y a aussi une illustration, à mes yeux magnifique, sur la couverture du roman. Elle est très complexe et contient de très nombreux éléments et je trouverais intéressant de la commenter.

 

Fiche - Perrine Le Querrec : Bec & ongles
     Enfin ce texte a été publié très récemment et certains de ses sujets sont encore d'actualités. Ce qui est formidable, c'est que tout le monde peut s'y retrouver quelque part ou être plus sensible à un moment qu'à un autre. En outre Perrine Le Querrec est recherchiste-documentaliste, principalement dans l'audiovisuel, à Paris et cela se ressent peut-être un peu dans son écriture. Bec & ongles a ainsi un style très oral qui nous rapproche encore d'avantage de l'auteure et du message - non - de la critique qu'elle nous fait passer ici. 
 
    Si je devais émettre une critique sur Bec & ongles et nuancer mes propos quant à son intérêt pour i-voix, je dirais qu'il est peut-être un peu trop long et compact pour certains et surtout pour être traiter en deux semaines. Une simple lecture cursive ne suffit selon moi pas à comprendre et à saisir toutes ses nuances et ses enjeux. La plus grande contrainte que l'on pourrait rencontrer serait donc le temps. Cependant cela peut aussi être un intérêt car les articles n'en seront que plus variés et intéressants, même si on l'a déjà lu, le regard qu'on eu d'autres personnes que nous dessus peut nous apporter de nouveaux aspects, une nouvelle vision et nous éclairer sur les parties restées dans l'ombre pour nous. 
 
    En conclusion, je pense que ce recueil serait TRES intéressant pour le projet Voix d'Aujourd'hui grâce à son abondance d'enjeux et de sujets. La forme comme le fond demandent à réflexion et sont très inspirants, bien que peut-être difficiles à traiter. Selon la sensibilité de chacun, les articles seront certainement très différents les uns des autres et la grande majorité des catégoriques proposées cette année sont exploitables pour travailler sur ce texte poétique. 
     
Fiche - Perrine Le Querrec : Bec & ongles

Les deux premières images sont de moi.

Image 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article