Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Lalou

Fiche - Anaïs Bon & François Heusbourg : Seul Double

A la Petite librairie, j'ai choisi le recueil d'Anaïs Bon et François Heusbourg :

seul    

double

Cet ouvrage est paru l'année dernière, en 2015, aux éditions isabelle sauvage.

 

Ce recueil n'a pas de thème précis mais il parle plutôt de choses du quotidien, qu'elles soient autour de nous ou en nous.

On passe parfois du coq à l'âne, de choses banales à une quasi-réflexion, d'un supermarché (p26) à l'imaginaire. Des fois on peut même y trouver des sujets touchant, dans lesquelles tout le monde peut se retrouver, comme par exemple un voyage en voiture étant enfant (p58) et qui fait rejaillir des pans de notre mémoire.

 

La particularité de ce recueil est qu'il est écrit à quatre mains, tour à tour par Anaïs Bon et François Heusbourg, les poèmes ne se répondent pas mais on peut parfois sentir que des poèmes sont inspirés par un passage du précédant, tel un écho. Ce concept est, selon moi, très original.

 

J'ai beaucoup aimé lire ce recueil, j'ai trouvé des passages vraiment magnifiques et d'autres surprenant, mais ce dernier adjectif est positif, c'est en partie l'effet de rupture qui créé la poésie ! Ce petit livre noir, à l'apparence ordinaire et identique à tout les autres livres de la collection, recèle bien des surprises.

 

 

Je ne sais tout de fois pas si il est exploitable pour la saison 9 d'i-voix.

En effet, cette année j'ai trouvé plus de facilité à travailler sur des recueils qui avaient un ou deux thèmes précis, les idées me venaient ,pour la plupart, mieux, par exemple pour les ouvrages de Dominique Sampiero ou Rémi Checchetto. Et ici les thèmes sont, comme dit précédemment, variés.

Cependant, j'ai discuté avec d'autres élèves qui eux m'ont affirmé le contraire : que des thèmes multiples les inspiraient plus, je pense alors que cela dépend des élèves et qu'il faut des deux dans la sélection.

 

Ma créativité à également été suscitée par des œuvres dont la forme était particulièrement étonnante tel que Cécile Portier, Armand le Poête ou encore Lucien Suel. Ici le concept est certes original mais peut-être dur à exploiter.

 

Enfin, ce livre est un avantage par son format, il ne fait qu'environ 70 pages pour un format en 12x15cm, il est assez rapide à lire, ce qui est idéal pour un emprunt de 15 jours mais aussi facile à transporter.

 

Source image

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article