Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Anna

Dilatation – Laure Cambau

Quoique tes doigts prennent l'encre à force de m'écrire, comme mes yeux prennent l'eau à force de te lire, quoique je trébuche tous les soirs sur tes idées noires, je brûle donc je suis au bout de ma vie, quoique bientôt elle sera finie.

 

Source Image

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jenovefa 11/06/2016 12:04

C'est magnifique !