Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Hakima

Voix poétique - Louise Labé

Le mouvement historique : 

Louise Labé est une femme au coeur de la renaissance plus exactement la renaissance lyonnaise au 16 émè siècles où Lyon était la vraie capitale de la renaissance française, Lyon est une ville anciennement romaine qui n'a jamais perdu contact avec Rome d'où une présence culturelle et historique italienne régnait lors de cette époque à lyon . Lyon apparaît comme la "Florence Française". Cette ville favorise la liberté et la tolérance . La femme est au centre de tout les intérêts en animant des salons ou en écrivant de la poésie . 

 

La vie de Louise Labé : 

Elle est née en 1524 et est morte en 1566. Elle est surnommée la "belle Cordière" en raison du métier de son père, puis de son mari. Elle reçoit une éducation très soignée dont elle apprend la musique, le latin , l'italien, l'espagnol et l'escrime... 

En 1544 elle épouse Ernemand Perin, âgé de 54 ans, est un riche marchand de cordes. Louise Labé grâce à la fortune de son mari elle s'est permis de satisfaire sa passion des lettres et des arts en ayant une bibliothèque composée des meilleurs ouvrages grecs, latins, italiens, espagnols et français.

En 1551, elle achète une maison voisine à celle de son père et y ouvre une sorte de salon Littéraire.

En 1553, elle vit une liaison amoureuse avec le poète Olivier de Magny.

En 1555, l'imprimeur Lyonnais Jean de Tourmes fait paraître le recueil des oeuvres de Louise Labé intitulé les sonnets.

elle a écrit 24 Sonnets dont un en langue italienne , (les plus connus sont : je vis;je meurs, baise m'encor, ). Ainsi elle a écrit 3 élégies .

Ses sonnets pétrarquisants sont d'une grande beauté et reflètent une passion réelle et factice d'une élégante profondeur de sentiments.

À la fin des années 50, s'achève la période brillante de sa vie avec le décès de son mari et les troubles divers à lyon , ainsi  qu'une majoritée de ses amis y perdent la vie . Elle décide après cela en 1556 de se retirer et de s'installer à Parcieux où elle meurt en 1566. 

(Le personnage a suscité bien des rumeurs et légendes.) 

 

Image

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article