Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Garance

NON AUX AMALGAMES

NON AUX AMALGAMES

Étudiant actuellement le recueil de poèmes de Louise Dupré, où les camps de concentration et le nazisme sont omniprésents, j'ai décidé d'en faire un article de réflexion.

 

Commençons par un peu d'histoire.

Le nazisme est un terme employé pour parler de l'idéologie politique du parti politique d'extrême droite dirigé par Hitler et créé en 1920. Le nazisme a pour but de classer les gens sous formes de catégories : les juifs sont indérisables mais les aryens sont la classe suppérieure.

Les camps de concentration sont des camps créés dans un but idéologique. En effet, ils servent à faire travailler un population considérée comme ennemie à cause de leur ethnie, de leurs croyances religieuses ou encore politiques, dans des conditions atroces. Ce n'est pas qu'en Allemagne que les camps sont apparus, on en retrouve à Cuba, en Lybie ou dans les contreforts de l'Himalaya. Les camps de concentration sont différents des camps d'extermination.

 

Ceux qui nous intéressent dans cet article sont les camps de concentration nazis.

Les camps de concentration ont été créés en 1933, à l'arrivée de Hitler au pouvoir. Une multiplication de ces camps sera observée lors de la Seconde Guerre Mondiale.

Les détenus sont alors obligés de construire le propre camp où ils vont "séjourner". Oui parce que, un détenu en général ne survivra pas aux dures conditions de vie. En effet, les détenus étaient mal et peu nourris, subissaient de mauvais traitements et travaillaient beaucoup.

 

Voici ce qu'en j'en pense.

La période de la Seconde Guerre Mondiale a été particulièrement dure pour tout le monde (et même pour les ennemis), pour les français, les italiens, les anglais, les japonais, les américains, les russes et même pour les allemands.

Il ne faut surtout pas faire l'amalgame entre les allemands et les nazis. Certains allemands n'étaient pas d'accords avec le nazisme, de ceci on observe des organisations créées comme "Orchestre Rouge" et "La Rose blanche".

Malheureusement les réactions ont dû se faire plus discrètes à cause d'un pouvoir particulièrement sévère. Tous les gens n'étant pas d'accord avec Hitler furent soit envoyés dans des camps de concentration ou des camps d'extermination. On remarque à travers de cela, l'influence politique du führer Hitler.

Je considère l'arrivée au pouvoir d'Hitler comme un retour à l'esclavage. Je m'explique : les populations sont considérées comme des ennemis, les juifs par exemple. Il s'agit de la même situation qu'au temps de la traite des noirs, les noirs étaient différents et donc on les considérait comme des ennemis. Les juifs sont différents donc ce sont des ennemis.

Les camps de concentration ont été ajoutés mais finalement on retrouve une certaine similitude entre le travail forcé des noirs et le travail forcé des juifs ou tsiganes. Les visées sont les mêmes : pouvoir utiliser les populations dites ennemis dans un but économique car ils feront le mauvais boulot à la place des grands dirigeants.

Hitler dénigrait les juifs mais adulait les aryens, malheureusement pour lui il n'avait pas le physique d'un "parfait aryen"...

 

 

Tout ceci pour dire qu'il est important de faire attention aux autres et de ne pas classer les gens dans des catégories comme on a beaucoup tendance à le faire (notamment avec les événements de ces derniers temps). Il faut arrêter l'amalgame entre islamisme et terrorisme.

 

Source de l'image : ici.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Valentine 25/05/2016 23:21

C'est un article très marquant, bravo j'admire ton sens de la réflexion et il est vrai que ce sujet continue à nous toucher ... Bravo pour ce travail !