Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Kathleen

Poème en couleurs - Armand le Poête

    Le rouge est pour beaucoup la couleur de l'amour, de la passion, des sentiments. Mais aussi du sang battant la chamade dans les veines des amoureux. Le verbe "aimer" est peut-être le plus légitime à avoir cette couleur. Cependant j'ai décidé d'orner le mot "idiot" de cette couleur également car selon moi quand on est amoureux on devient un peu idiot quelque part, et on agit d'une façon dont on ne l'aurait pas fait en d'autres circonstances. Si le verbe "écrire" a lui aussi la même teinture, c'est parce qu'après avoir lu le recueil d'Armand le Poête, je me suis rendue compte que pour lui ce sentiment de l'amour passait également par l'écriture, par l'art. Et n'est-ce pas là une magnifique façon d'aimer ?

 

     Alors que l'amour est synonyme de chaleur, la sensation qui domine ici est le froid et son champ lexical. Il est représenté en bleu, la couleur de l'eau, de la glace.

 

    Enfin, assez paradoxalement, on trouve aussi une mention de la solitude, d'un départ et d'une insomnie ou d'une nuit un peu longue face à soi-même, ce qui vient contraster avec l'idée qu'on se fait d'un poème d'amour. S'il est en mauve pastel, c'est parce qu'il représente un sentiment de morosité, de mélancolie, de réflexion voire d'introspection.

 

    Ce qui est le plus étonnant à mes yeux dans ce poème, c'est que le verbe "aimer" n'apparaît qu'une seule fois et qu'il n'y a pas d'autre mot appartenant au champ lexical de l'amour. Pourtant, et même sans avoir le titre du recueil, nous savons qu'il s'agit d'un poême d'amour. En effet il semble que chaque mot en est tâché, chaque mot important est une référence à la complexité de ce beau sentiment.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Lalou 26/05/2016 16:41

Une mise en couleur très juste et pleine de sensibilité ! Bravo !