Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Gaia

Gaia réécrit la rencontre entreTrouscaillon et Mouaque

"Zazie" de Raymond Queneau

Trouscaillon.se présenta très ponctuel au rendez­vous. Il était 6h30 et l'apéritif les attendait, très attrayant, au de là de la vitrine de la brasserie.

La veuve , elle n'arrivait pas, elle ètait en train de se faire désirer.

25 minutes plus tard elle arriva, habillée avec une longue robe bleue qui étonna Truscaillon. Ils rentrèrent tout de suite dans la brasserie côte à côte et les main dans les mains.

Il n'arrêta pas de la regarder pendant toute la soirée, même pendant le repas, mais toujours en silence, sans paroles. Leur dialogue se “limitait” aux regards : elle regardait Trouscaillon les yeux pleins d'ardeur et de désir, il n'y avait aucune barrière entre eux même s'ils étaient séparés par la petite table ronde en verre. Avec son regard la veuve pouvait contrôler parfaitement le mec qu'elle avait devant elle et Trouscaillon, il n'était pas capable de ne pas baisser son regard.

La passion dans Trouscaillon se faisait de plus en plus forte et il commença à regarder dans le décolleté de la femme chaque fois qu'elle baissait ses yeux pour manger ou boire.

Le désir semblait plus fort que lui et, sans finir de manger les dernières canapés, il se leva, il prit a la main de Mouaque dans la sienne et laissa l'argent sur la table en courant au dehors de la brasserie.

Seulement à ce moment là Trouscaillon ouvrit sa bouche pour lui parler en disant: “chez moi ?”.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

constance. 02/03/2016 17:58

Tu écris très bien!