Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Nora

Vers retrouvés - Louise Labé Sonnet XVI

                 XVI

 

Après qu'un temps la grêle et le tonnerre

Ont le haut mont de Caucase battu,

Le beau jour vient, de luer revêtu.

Quand Phébus a son cerne fait en terre,

 

Et l'Océan il regagne a grand'erre ;

Sa soeur se montre avec son chef pointu.

Quand quelque temps le Parthe a combattu,

Il prend la fuite et son arc il desserre.

 

Un temps t'ai vu et consolé plaintif,

Et défiant de mon feu peu hâtif ;

Mais maintenant que tu m'as embrassée

 

Et suis au point auquel tu me voulais,

Tu as ta flamme en quelque eau arrosée,

Et es plus froid qu'être je ne soulais.

 

 

Vers retrouvés :

 

Toi déjà loin si seule tu me laisses,

Saignes mon cœur blessé par ta froideur.

Mais résignée je masque ma douleur.

Je t’attendrai, car telle est ma faiblesse.

 

source image

Botticelli - Le printemps (détail)

Botticelli - Le printemps (détail)

Commenter cet article