Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Jenovefa

Registre - Jacques Ancet

   Le registre qui parcourt principalement l'anthologie, composée par Yves Charnet, est le registre lyrique. En effet, dans le poème L'indifférence on retrouve le narrateur qui souffre de ce qui nous sépare. Ensuite dans l'amour, les corps se détruisent et s'illuminent et l'amour qui nous traverse est une eau courante. On peut aussi admettre le poème Mémoire comme lyrique car tu déchires le jour et restes pour moi gravée dans le silence de la mémoire. Plus loin dans le poème l'amour est synonyme de douleur insoutenable. Dans le poème La chambre vide on décrouve entre parenthèses " je cherche ton nom ", par la suite la nuit est longue: tu m'enseignes la solitude. D'autre part, tirée du recceuil La cour du coeur  On dit je t'aime. Ensuite, on découvre dans le recceuil L'imperceptible  tu viens et le jour s'arrête ainsi qu'un seul noms pour deux visages. Par ailleurs dans La brûlure apparaît tu deviens l'immobile l'interminable et c'est nous encore dans le jour sans espoir. Enfin, on peut trouver encore dans de nombreux poèmes des exemples de la sorte.

 

 

 

 

 

 

image

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article