Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Garance

Mise en scène de Pierre Gavarry et Jean Deschamps, Lorenzaccio fait part de ses plans pour tuer le duc

Mise en scène de Pierre Gavarry et Jean Deschamps, Lorenzaccio fait part de ses plans pour tuer le duc

Portrait chinois des personnages les plus importants

de la pièce Lorenzaccio de Musset

 

Si Alexandre De Médicis était un mot, il serait "séducteur" car il aime les femmes et par conséquent ne s'en prive jamais.

 

Si Lorenzo De Médicis était un personnage légendaire, il serait Brutus car il lui voue une grande admiration.

 

Si la marquise Cibo était un défaut, elle serait l'infidélité car elle a trompé son mari, le marquis Cibo, avec le duc Alexandre De Médicis. Afin de l'influencer dans ses choix politiques pour Florence.

 

Si Julien Salviati était un des sept péchés capitaux, il serait la luxure pour avoir dit qu'il coucherait avec Louise Strozzi. Une faute qui lui vaudra la mort.

 

Si Philippe Strozzi était une qualité, il serait un père protecteur car il est toujours là pour ses enfants : Léon, Pierre, Thomas et Louise, quand ils ont besoin de lui.

 

Si Pierre Strozzi était un adjectif, il serait déterminé car il n'abandonne jamais les gens de sa famille, il protège Louise et son père et il est toujours là pour Thomas.

 

Si Tebaldeo était un métier, il serait peintre car c'est lui qui a fait le portrait du duc Alexande De Médicis.

 

Si Côme De Médicis était un personnage connu, il serait le successeur du duc Alexandre De Médicis suite à son assassinat.

 

Si Giomo Le Hongrois était un activité, il serait le chant et la guitare car il apparaît dans l'acte II, scène VI comme jouant et chantant.

 

Si Marie Soderini était une maladie, elle serait la vieillesse car toutes les histoires autour de son fils, Lorenzo De Médicis, la tue à petit feu...

 

Si Catherine De Médicis était un leurre, elle serait la cause de la mort du duc Alexandre De Médicis car c'est avec un piège de la part de Lorenzo que le duc se fait poignarder.

 

Si Louise Strozzi était une boisson, elle serait une boisson empoisonée car c'est de cela qu'elle meurt.

 

Source image : ici.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article