Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Lalou

Poème-slogan - Jacques Ancet

Ce vers est tiré de la partie La brûlure du recueil de Jacques Ancet, Entre Corps et Pensée et se trouve p.88.

 

Le poème des pages 88-89 fait partie de mes préférés du recueil, j'ai bu les mots qui y était inscrits et je les ai trouvés totalement justes.

L'auteur nous explique donc que "ce que les yeux croient voir n'est que ce qu'ils savent", que c'est comme quand on croise quelqu'un d'inconnu et qu'on le confond avec une personne de notre entourage, c'est comme quand on passe le regard sur un texte, par exemple, et qu'on croit lire certains mots, comme une sorte de lapsus visuel.

Mais plus que ça, il nous invite aussi à voir ce que nous ne pouvons pas voir, comme les émotions par exemple, ou de nombreuses autres choses, magnifiquement décrites ou évoquées par Jacques Ancet, si bien que l'on finit par le voir.

 

Une image qui est restée dans un coin de ma tête pendant toute la lecture du poème est une scène du film Le cercle des poètes disparus (Dead Poets Society) de Peter Weir, où John Keating (joué par Robin Williams), un professeur d'Anglais, dit à ses élèves de monter sur leur table pour changer de point de vue sur le monde qui les entoure et ainsi voir les choses différemment. C'est un geste et une idée qui m'ont beaucoup marquée et touchée et je trouvait intéressant le parallèle entre les deux.

Poème-slogan - Jacques Ancet
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article