Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Maëlys

Observation - Sébastien Ménard

Dans le poème Un murmure à l'oreille, du recueil Diafragm de Sébastien Ménard, la syntaxe est particulière. En effet, c'est un poème assez long qui commence par un vers, dans lequel il y a des tirets. Suite à cela, on retrouve un poème en vers. Peu après, ceux-ci sont de nouveaux comme au début du poème, à savoir composés de tirets, puis encore en vers. Apparaissent ensuite, des vers présentés comme un paragraphe dans lequel il y a également des tirets. Pour terminer, il y a trois vers constitués de la manière suivante : «Qui - pour (...) ?». Ce sont trois vers interrogatifs, où il y a un tiret après "qui", qui posent chacun une question différente mais qui se rejoignent dans un sens.

Source image

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article