Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Lomé

Weeping Woman, Pablo Picasso (1937)

Weeping Woman, Pablo Picasso (1937)

Durant les vacances de février, j'ai eu la chance d'aller a Londres.

 

Je suis donc allée au Tate Modern Museum qui est un musée d'art moderne, et j'ai vu ce magnifique tableau de Picasso alors je me suis empressée de prendre une photo et je me suis dit : " Pourquoi ne pas en faire un article i-voix ? ".

 

Alors voilà :  Ce tableau est de Pablo Picasso, il se nomme La femme qui pleure et a été réalisé le 26 octobre 1937, il attire le regard par ses nombreuses couleurs vives comme le rouge, jaune, bleu et vert utilisées pour peindre le front et des couleurs plus ternes comme le gris et le blanc pour peindre la tête.Il faut savoir qu'en 1937, les portraits de Pablo Picasso deviennent de plus en plus dramatiques, les corps et les visages sont déformés, car Pablo Picasso ne se remet pas du bombardemant de Guernica qui l'a énormément choqué. A travers ce tableau il dénonce les violences et l'horreur de la guerre. . Cette peinture était une commande faîte par Dora Maar, qui était la maîtresse de ce tableau jusqu'à sa mort en 1997. Le tableau représente donc cette femme en train de mordre un mouchoir, cela montre qu'elle est angoissée et désespérée car elle est en deuil pour une personne de sa famille qui est sûrement morte dans le bombardement de Guernica.

 

Cette œuvre fait partie du cubisme. Pour la peindre, le peintre a utilisé des lignes, des angles et des courbes pour l'illustrer. On peut voir dans ce tableau 2 images de Dora Maar : le profil à droite et la vue de face, elles se superposent.

 

J'ai trouvé cette oeuvre particulièrement touchante et très triste. J'ai pu ressentir la douleur qui dévorait le peintre  lors de la confection de ce tableau, de plus les couleurs m'ont rapidement attirées, je ne pouvait pas passer a côté de cette oeuvre magistrale de Picasso qui est certainement, à mes yeux, la plus belle de toutes.

 

source informations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article