Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Kathleen

 

     Voici le "Poème IV" du recueil Sur le fil de Jacques Ancet, publié en 2002, que l'on peut trouver dans l'anthologie Entre corps et pensée composée par Yves Charnet.

     J'ai choisi d'enlever certains mots, toutes classes grammaticales confondues : il peut s'agir d'un nom commun ou propre, d'un verbe, d'un groupe nominal, d'un groupe verbal, d'un pronom, etc. A vous de remplacer ces trous par vos propres mots et ainsi de créer votre poème personnel.

 

Soyez créatif !

 

Jeu - Jacques Ancet
[...] <<< (insérer ici un titre)
 
[...]
fait
mal
 
on chasse
les
[...]
 
l'angoisse
dessine
des [...]
 
on les
chasse aussi
 
les choses
toujours
( [...]
[...])
mais sans
ce qui les
fait [...]
 
elles restent
aux lisières
 
on les [...]
 
on ne les
[...]
pas
 
les [...] même
reculent
 
on [...]
leurs couleurs
leur lumière
mais 
trop tard
 
restent leurs
nos
([...]
[...] )
 
leur [...]
 
quant aux voix
[...]
ou non c'est 
comme si 
l'espace
les [...]
 
on les
[...]
encore
 
trop loin
pour les
[...]
 
trop [...] pour 
les 
oublier
 
la douleur
est [...]
tenace
 
on ne
l'entend pas
venir
parce qu'elle
[...] <<<  plusieurs mot possibles (pas au-dessus de 3)
 
on [...]
les yeux
on plaisante
 
on sait bien
pourtant
qu'elle ne 
[...] <<< plusieurs mots possible (pas au-dessus de 3)
pas
la douleur
 
et [...]
dans tout ça
 
[...]
 
(un petit vent
se lève)
 
on se dit 
que [...]
oui
peut-être
[...]
 
(la [...]
crie)
 
 
 
     Si vous avez rempli tous les mots manquants ou juste une partie, j'aimerais beaucoup que vous m'envoyiez votre oeuvre à l'adresse e-mail suivante : jeu.jacques-ancet@gmail.com afin que je réunisse vos plus poèmes pour une autre création poétique collaborative. 
 
Merci !
 
N'hésitez pas à participer, nous sommes tous des poètes.
 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Lalou 07/04/2016 19:22

Très bonne idée !

Valentine 06/04/2016 22:25

Whow c'est une super idée Kathleen !