Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Germina

Centon - Louise Dupré

 

 

 

Ton poème a surgi 

de l'enfer 

 

un matin où les mots t'avaient trouvée 

inerte

au milieu d'une phrase 

 

un enfer d'images 

fouillant la poussière 

des fourneaux

 

et les âmes

dans recours 

réfugiées sous ton crâne 

 

c'était après ce voyage 

dont tu étais revenue 

 

les yeux brûlés vifs 

de n'avoir rien vu

 

ce matin de soleil 

Silencieux 

 

où tu marchais 

entre les murs déformés

de la douleur 

 

sans comprendre pourquoi

ce martèlement monstrueux 

sous ton crâne

 

alors que tu t'accrochais 

si parfaitement 

à la lumière de nulle part 

 

 

 

source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Valentine 10/04/2016 23:54

Tres beau Centon !