Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Maëlys

Relevé - Laure Cambau

Dans le poème LA PORTE DU NEZ de Laure Cambau, j'ai relevé un champ lexical de l'odorat ou tout simplement, des éléments qui touchent le nez.

En voici quelques exemples : «nez» ; «narines» ; «puanteur» ; «nauséabonde» ; «poils» ; «parfums» ...

Ce poème parle aussi des oreilles, mais je ne peux pas relever de champ lexical, car l'auteure de celui-ci utilise juste le mot «oreilles» pour en parler et il n'y a pas d'autres mots qui y renvoient.

En voici un exemple : «les oreilles c'est en option» ou encore «les oreilles ont du plomb dans l'aile».

 

Source image

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article