Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Daniela

Le racisme est un phénomène qui consiste à penser que pas tout le monde a la même importance . Cest une idéologie qui a toujours existé mais qui a pris , avec les années , de différentes formes. Nous sommes habitués à identifier le mot racisme pour ce qui concerne « une couleur de la peau différente « mais le vrai racisme , se développe sur plusieurs fronts .

Il est légitime de se demander si ce type de phénomène peut être définitivement supprimé ou pas et si les documents et les témoignages , malgré la présentation d’une situation difficile, possèdent un message d’espoir pour contraster ce qui augmente jour après jour.

Il est vrai que le mot « racisme " met en relation tous les documents du corpus meme s’ils ont une nature différente ; pour cela en premier lieu nous analyserons quelques causes qui ont porté à ce gouffre d'absurdité qui est le racisme et qui ne semble pas terminé, en deuxième lieu nous analyserons les classes sociales qui ont peur de tout ce qu’il est différent et pour conclure les gens qui sont plus les touchés et qui sont les victimes de cette maladie appellée « racisme ».

Aujourd’hui le mot racisme appartient à notre quotidienneté ; cela peut être comme une sorte de « maladie ». Cette maladie est souvent augmentée par les médias qui nous donnent plusieurs informations mais pas toutes les fois elles sont absolument vraies . Comme l'explique l’auteur /journaliste Haruki Murakami dans le « Underground » nous sommes en continuation en contact avec des informations ; « nous ont bombardés d’informations « . Cette phrase souligne combien les gens sont informes et influencés par des informations et au même temps combien ils restent impassibles. Cela porte à mélanger les sentiments comme la peur avec les informations et à créer des préjugés inutiles qui forment des personnes ignorantes . Leur passivité forme un idée qui ne permet pas à ces gens-ci de s' informer sur ce qui s'est réellement passé et de vivre continument avec la peur . Même si nous avons plusieurs moyens pour comprendre et être informés .

Mais cette problématique n’est pas à la faute des abondantes informations, de l'l’impassibilité ; cela existe à partir de la naissance du monde et donc la cause doit être aussi une autre .Comme nous pouvons le comprendre dans le texte de Umberto Eco « Le Nom de la rose », »Septième jour » , un autre ffait qui va a influencer les préjugés qui portent au racisme est la peur. Cette peur va a créer un obstacle dans la vie de l’homme qui va se cacher. L’auteur cherche un moyen efficace pour contraster la peur ; il pense que « ce livre pourrait enseigner que libérer de la peur de diable est sapience » . Cette phrase souligne combien il est important d'être informé et que seulement cela peut nos aider à mener une vie meilleure. Si Murakami pense que le juste remède pour contraster la peur qui va a créer un maladie come le racisme ou les préjuges est une information correcte et précise, pour Eco ce qui peut contraster la peur est le rire «le rire distrait , quelques instants , le vilain de la peur ».

Avec la peur , il y a un autre élément très important qui va à alimenter le racisme ; la diversité. La diversité est une chose qui a toujours fait peur. C'est unélément déterminant qui crée des problèmes graves. Les deux catégories les plus touchées sont ; les femmes et le noirs. De ce point de vue, il convient de révéler le racisme contre la femme dans le texte de Nadeem Aslam » La Vaine Attente » où la femme n’est pas considérée au même niveau que l’homme et que , comme l’auteur l'écrit, les hommes cherchent toujours un moyen pour ne pas permettre aux femmes de avoir une vraie importance. Cela est souligné dans les phrases « le nouveau statut de Malalai fut considéer comme de sinistre augure, car les gens doutaient qu’un femme fut capable de prendre les bonnes décision « et « Il contre-attaqua en faisant valoir que la reine de Saba n’était pas un etre humain, mais un créature moitié femme, moitié djinn, dotée de sabots de chèvre » ; ici nous comprenons l’absurdité des ces gens ignorantes qui cherchent des excuses sacrificielles parce que ils ne veulent pas que la femme pjoue un role et qui ne croient pas qu’elle puisse avoir de la valeur dans la société. Au même temps , un autre catégorie sociale très touchée par le racisme ordinaire ,est celles des noirs ; l’auteur moderne Jonathan Coe dans son ouvre « le Cercle fermé » souligne que meme si nous vivons dans un époque moderne, le racisme continue à exister . Les gens les plus importants comme les blancs, les bourgeois « n’aimaient pas les Noirs ». Pas tout le monde dit cela libérèrent mais ils sont toujours racistes contre cette catégorie .

Les gens dont on parle ne sont pas seulement les ignorants Beaucoup de monde a, par exemple, l’habitude de généraliser et quelque fois confondre la religion avec les actes des personnes inhumaines . Comme le dit Jonas Hassen Khemeri dans son ouvre « J’appelle mes frères » , les personnes après les attentats meurtriers ont souvent changé d' opinion pour ce qui concerne les immigrés . « répétez pour vous-mêmes ; nous sommes innocents se disent les "coupables/innocents" « il veut défendre sa famille et il ne veut pas être contaminé par l’idée commune qu’ils sont coupables. Pour cela il pense que la chose meilleure à faire est de laisser tout le monde pour une période.

Comme nous l’avons vu , le racisme joue un rôle important dans la société et c' est la somme de plusieurs éléments qui sont très différénts entre eux. Il semble que ce mot est toujours accompagné par deux autres mots ; ignorance et peur. Les deux derniers sont des aspects de la vie qui sont sous estimés et qui possèdent un force capable de batir des murs, de affecter notre vie et notre intelligence. En fait, les textes que nous avons cités démontrent que il y a plusieurs aspects de cette idéologie que fait vivre les coupables et les innocents dans une peur inutile.

Pour conclure nous pouvons dire que ce n’est pas possibled' éliminer complétement tout cela mais que les gens peuvent améliorer et combattre pour un monde meilleur ; il suffit de le vouloir !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article