Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Davide

Je suis une vitre d’une fenêtre du centre culturel de Suruc. Ma vie était magnifique car je vivais avec mes frères et je pouvais faire ce que je voulais.

L’avantage d’être transparent est fabuleux car je pouvais regarder le parc depuis ici et ce qui se passait dans le bâtiment et c' est pourquoi j’aimais ma vie.

Le centre était très beau, avec beaucoup de chaises et tables, mais surtout parce qu’il accueillait plusieurs personnes et beaucoup de jeunes.

Je pouvais écouter chaque conversation et expier tout ce qui se passait dans ces moments-là. Enfin le parc était vraiment fantastique aussi étant donné qu’il y a seulement désert près d'ici comme les gens le disaient souvent; je pense donc d’avoir eu de la chance aussi. Mais il faut savoir que la vie n’est pas toujours rose, il y a des périodes pire que d’autres.

Cependant, je ne pense pas que vous êtes si malchanceux comme je l’ai été.

Le 20 juillet une bombe a explosé dans le centre, où il y avait 30 personnes environ . Je n’ai rien vu d’étrange, mais seulement une forte explosion qui a tout détruit. Mes frères se sont rompus et puis, ils sont tombés je dois le dire, ils me manquent. J’étais vraiment sale et je n’ai rien compris à cette heure-là. Les ambulances et les soldats sont arrivés mais il n’y avait rien à faire.

Je suis triste. J’essaie d’oublier, mais il n’est pas possible, ce jour-là est imprimé sur mon cœur et à chaque fois que je regarde le parc, je vois des bougies et les photos des gens qui étaient présents ici ce jour-là . Par conséquent je me souviens de nouveau de tout. Je me sens perdu sans mes frères et ces gens-là, même si la majorité, je ne savais pas qui ils étaient. Je ne sais pas pourquoi cela s'est passé, mais je crois fortement que aucune cause ne peut être acceptée parce qu’il faut pratiquer et soutenir la paix, pas la guerre. Pour moi, tout est vide maintenant, comme dans le centre où, il y a un an, la vie culturelle des personnes devenait toujours plus grande. Je ne réussis pas à pardonner qui a fait cela. Mais, peut-être, ce jour-là arrivera.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lalou 29/01/2016 19:44

Whaou ! Bravo ! Vraiment