Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Valentine

Election - Jacques Ancet

Mon poème préféré du recueil Entre corps et pensée de Jacques Ancet, est un passage du poème l'Imperceptible (il se nomme 10.) :

 

On perd l'image du jour,

de la nuit. On perd aussi

sa propre image. On se perd

sans le savoir entre hier

et demain. Bien sûr on garde

même nom, même visage,

mais que sont-il ? Ils ne montrent

que quelque chose qui passe

à contre-jour, moins qu'une ombre.

On ne sait pas ce qui c'est.

 

Il arrive qu'on puisse oublier qui l'on est et où l'on va, et c'est ce que passage démontre. Il dit aussi que notre apparence n'est qu'un masque, une ombre furtive, une parcelle ridicule de ce qui nous constitue. Notre image, notre véritable «moi » se cache dans le passé, le présent et le futur et c'est ce qui fait de nous des personnes et pas seulement des humains.

 

 

 

source image 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lalou 04/03/2016 20:27

Très bon choix et surtout très très bonne justification ! ;)

Kathleen 04/03/2016 06:31

Ouah ! Très beau passage, tu as fait un très bon choix et la justification derrière est très bonne également. J'aime beaucoup ton article, merci de mettre des mots sur ce que l'on pense sans oser l'exprimer.