Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Laureline

Il est amusant de noter que le personnage de Marthe, bien qu'apparaissant comme une fanatique fade, sans personnalité, sans volonté, à moitié folle et limite masochiste, porte des tenues très échancrées tout au long de la pièce. Dès le début, elle porte des talons hauts, une robe fendue et un décolleté. C'est d'autant plus absurde qu'elle est censée être, d'après Mathilde, une "vieille femme". Or, elle se comporte et s'habille comme une jeune femme. Tout cela vise, je pense, à nous la faire voir comme une mystique folle et hystérique, complètement à côté de la plaque.

 

Il est amusant de noter que le personnage de Marthe, bien qu'apparaissant commeune sorte defanatique, fade,sans personnalité, à moitié folleet limite masochiste, porte des tenues très échancrées : dès sa première apparition, on la voit porter des talons hauts,une robe fendue et un décolleté. C'est d'autant plus absurde qu'elle est censée être, d'après Mathilde, une "vieille femme". Hors, elle se comporte et s'habille comme une jeune femme. Tout cela vise, je pense, à nous la faire voir comme une mystique folle complètement à côté de la plaque.
Il est amusant de noter que le personnage de Marthe, bien qu'apparaissant comme une sorte de fanatique, fade, sans personnalité, à moitié folle et limite masochiste, porte des tenues très échancrées : dès sa première apparition, on la voit porter des talons hauts, une robe fendue et un décolleté. C'est d'autant plus absurde qu'elle est censée être, d'après Mathilde, une "vieille femme". Hors, elle se comporte et s'habille comme une jeune femme. Tout cela vise, je pense, à nous la faire voir comme une mystique folle complètement à côté de la plaque.

Catégories :

#Théâtre

#Leretouraudéser

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article