Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Guillaume

Assimilation - Laure Cambau

Polyloque à trois voix :

 

Si ce poème était un animal, il serait un oiseau, toujours chantant et jamais seul.

Si ce poème était un lieu, il serait un théâtre, de par sa configuration et ses acteurs.

Si ce poème était une couleur, il serait le rouge du rideau ou le noir de la mort.

Si ce poème était, alors c'est avec joie que je le lirais.

 

 

 

Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article