Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Yildiz

Observation - Laure Cambau

Je brûle donc je suis

quoique

quoique tes doigts prennent l'encre

comme mes yeux prennent l'eau

quoique je trébuche tous les soirs

sur ton ombre qui dépasse

quoique

quoique le lune cassée en deux

parfume nos nuits de miel

quoique ton arbre envahisse ma plaine

quoique les cendres s'échappent de nos lèvres

quoique

quoique tes doigts prennent l'encre et la cendre

comme mes yeux l'eau et le miel

quoique

quoique j'aie mis du temps à t'attendre

quoique

à ce prix là

suis-je bien toi ?

 

Cette anaphore frappante est la preuve du doute omniprésent du narrateur, sur sa relation, sur ses sentiments. Ce poème représente le moment d'hésitaion entre rester et partir...

 

Source image

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lalou 09/01/2016 12:30

Magnifique interprétation !

Laura-Louise 05/01/2016 17:12

Belle interprétation !