Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Garance

La plume du poète J-L Giovannoni

La plume du poète J-L Giovannoni

Dans le recueil de Jean-Louis Giovannoni, Issue de retour, on trouve beaucoup de poèmes rangés dans des "parties" ayant toutes un nom différent. Celle que j'ai préférée est la partie nommée La Convocation étant aux pages 43 et 44.

 

J'aime ce poème pour plusieurs raisons :

  • J'aime le fait qu'il soit court, "plus il est court, plus il est meilleur" nous a-t-on dit un jour. Il fait une à deux pages. Ce qui le rend que plus exaltant.
  • J'aime le titre en rapport avec le poème. Le titre La Convocation est directement lié à l'expression "on convoque" que l'on retrouve à la ligne 2. On retrouve aussi une anaphore de "ici" indiquant le lieu de la Convocation
  • J'aime ce poème car il est facile pour nous d'y associer des images. On retrouve beaucoup de métaphores dans ce poème "enfin la multitude se tient", "cris figés", "lieu ferme"... On peut donc s'imaginer une foule dans un lieu ferme percée de cris figés.
  • J'aime ce poème car il est contradictoire, vers le début du poème on retrouve le mot "cris" et vers la fin de la page 43 on retrouve le mot "silence". On peut ainsi dire que c'est un poème paradoxal
  • J'aime la façon dont il est écrit, en lisant ce poème on a l'impression de lire une histoire. L'histoire de La Convocation​Et je pense que cette Convocation n'a pas du être facile à vivre : "Respire une fois sur deux", "Ne dois pas. Ne dois pas", "Incapables de monter"...

 

​Je vous conseille donc de le lire car je l'ai trouvé intéressant, son association avec des images est ce qui m'a plus plu.

 

Source de l'image : ici.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laura-Louise 09/01/2016 11:55

Très bonne argumentation ! Ce poème est sublime merci de le défendre ;)