Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Valentine

Anthologie - Jim Morrison

Nous sommes juchés de la tête en bas                                                   We're perched headlong

au bord de l'ennui                                                                                     of the edge of boredom

Nous cherchons à atteindre la porte                                                       We're reaching for death

au bout d'une bougie                                                                                 on the end of a candle  

 

Nous essayons de trouver quelque chose                                            We're trying for something

Qui nous a déjà trouvé.                                                                             That's already found us.                                                                                                                         
 

Cet extrait est tiré d'un poème nommé Une prière américaine écrit par Jim Morrison. Ce dernier, figure emblématique du rock des années 70, était l'âme et le chanteur du groupe The Doors. On lui trouvait beaucoup d'adjectifs à ce Morrison : arrogant, impulsif, habité, irrésistible, provocateur, charismatique et insoumis. Il a fasciné et son culte demeure encore aujourd'hui très vivace. Le fait d'être décédé très jeune (à 27 ans) rajoute à sa légende. Aujourd'hui, il est connu pour ses chansons mais également pour ses talents de poète.

 

En effet Jim Morrison écrivait des milliers de textes sublimes, plein de justesse, dans lesquels il y avait surtout des chansons et des poèmes. Il y exprimait sa rage, ses désirs et ambitions, et son envie de toucher du bout des doigt ses limites afin d'atteindre «la porte ». Il disait :

« Il y a le connu. Il y a l'inconnu. Et entre les deux, il y a la porte, et c'est ça que je veux être ».

Dans la majorité de ses poèmes, cet objectif qu'il se fixe se fait ressentir dans ses mots comme ici : « Nous cherchons à atteindre la porte au bout d'une bougie. »

 

Aussi, Aldous Huxley a écrit un livre nommé Les portes de la perception qui est un de ses essais et qui retrace des expériences qu'il a réalisé sur lui-même en s'injectant de la mescaline, une substance psychédélique pour en connaître ses effets sur les individus. Ce titre a inspiré Jim Morrison dans le choix du nom du groupe.

 

Ce que Jim Morrison voulait faire c'était d'aller toujours plus loin. Comme le dit si bien Charles Baudelaire dans un de ses poèmes nommé Le voyage :

« Plonger au fond du gouffre, Enfer ou Ciel, qu'importe ?
Au fond de l'Inconnu pour trouver du nouveau ! »

 

Pour finir, J'ai choisi ce poème car Jim Morrison est un personnage unique dont j'admire l'œuvre. Cet extrait d'Une prière américaine est également mon préféré. Pour finir, tous les poèmes de Jim Morrison sont énigmatiques, étranges, magnifiques et ne peuvent être définis par de simples mots ; ils sont tout simplement ineffables et gravés dans le temps.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laura-Louise 28/01/2016 17:44

Magnifique article, j'adore ! Alala Jim Morrison ;) Très beau poème en tout cas !

Valentine 30/01/2016 18:36

Merci Laura-Louise ! Oui je suis d'accord ! ;)