Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Classe $B Esabac

«La guerre à Paris» (Corriere della Sera), «Attaque au cœur de l'Europe» (La Repubblica), «Enfer ISIS à Paris»: ces quelques titres de la presse italienne donnent la mesure de l'immense émotion ressentie dans la péninsule devant le massacre de Paris.

«Attaque contre l'humanité», titre encore le Corriere. Dans un commentaire d'un correspondant italien historique à Paris, Massimo Nava écrit: «Depuis cette nuit, nous savons ce qu'est une guerre au cœur d'une ville. Nous savons qu'on peut mourir à Paris comme à Beyrouth, à Bagdad ou à Tripoli. Cette attaque militaire terroriste, portée contre la France et donc contre l'Europe, nous fait revivre en direct la tragédie du 11 septembre».

Plusieurs commentateurs relèvent que «de nombreux signaux n'ont pas été écoutés». «Depuis l'attaque contre Charlie Hebdo, nous avons fait semblant que rien n'avait changé».

«Ils veulent dévaster notre vie quotidienne», relève dans le Corriere le politologue français Marc Lazar, grand spécialiste des questions italiennes et vice-président de l'université Luiss de Rome: «La matrice islamique est malheureusement trop évidente. L'alerte était au maximum. Les services secrets avaient déjà déjoué plusieurs attentats».

Les modalités de cette série d'attentats, relèvent les journaux de la péninsule, sont bien différentes de cette de Charlie Hebdo. Il ne s'agit plus de s'en prendre à des ennemis bien ciblés, un journal satirique, un supermarché cacher. «L'objectif était de semer la terreur de manière aveugle en s'en prenant à des symboles, le stade de France, une salle de concert très connue. «Terroriser, dévaster la vie quotidienne, semer la peur en frappant des gens en plein milieu de leurs loisirs, un vendredi soir ordinaire», poursuit Marc Lazar.

«Ce qui s'est passé à Paris peut se produire demain en Italie», soulignent les journaux. Vendredi un juif orthodoxe a été poignardé en pleine rue à Milan devant un restaurant cacher.

«La guerre est maintenant chez nous», relève dans ses manchettes le quotidien d'affaires Il Sole 24 Ore."

source:http://www.lefigaro.fr/international/2015/11/14/01003-20151114ARTFIG00014-attentats-de-paris-horreur-et-emotion-dans-le-monde.php
Solidarité - Presse
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article