Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Lalou et Kathleen

Poème à quatre mains - Help me, I'm lost.

J'ai perdu le chemin de cailloux blancs, et moi-même en même temps.

J'ai cherché, en vain, la source noire. Je ne sais ce qu'elle est : un moment, un évènement ou juste un mot, un son.

Je me suis enfoncée dans les profondeurs de mon cœur.

J'y ai découvert mille facettes, mille cauchemars enfouis et alors que mon fil d'Arianne se brisait, ils refaisaient surface.

Chaque jour un peu plus. Et chaque jour, je m'enfonçais un peu plus loin.

Hey ! Toi ! Aide-moi ! Sauve-moi ! Je veux juste savoir : seras-tu là ?

Ces cris résonnaient intérieurement, sans pouvoir sortir.

Un son s'étouffait dans ma gorge. J’asphyxiais.

Je ne pouvais que me replier sur moi-même, espérant tout soulager.

La petite petite petite petite voix me soufflait tout bas.

Qu'elle ne peut plus rien pour moi.

Et. Et sa. Et sa jumelle. Et sa jumelle me. Et sa jumelle me rassure.

Comme un Némésis, la première m'enfonce. Comme une amie, la deuxième me soutient. Comme une seule voix, elles ne font rien.

Est-ce bien toi dans la glace ? Les deux me disent que oui. Mais elles ne me donnent pas le même visage. Mirage.

Plus j'avance, plus je me perds, plus je recule.

Hey ? On est dans quel poème là ? Les mots se confondent, se rassemblent, se ressemblent.

C'est toujours la même chose, après des jours, des mois, des années.

Mais quand cela va-t-il s'arrêter ? Ne puis-je donc l'oublier ? Le laisser de côté ? Le poids de l'air est pour moi une torture.

 

 

écrit par Lalou

écrit par Kathleen

 

Source image

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article