Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Valentina D. (Livorno)

Les évenéments de hier soir m’ont très touchée et je veux exprimer ma solidarité à tous mes amis français. On ne peut pas rester indifférents face à la cruauté gratuite de ces atténtats.


Chacun de nous a droit à vivre tranquillement, sans avoir peur de mourir dans un stade ou un theatre ou un café. Je ne peux pas croire que j’aurai pu etre en France aujourd’hui. Chacun d’entre nous a été touché à sa manière par ce terrible événement. On en entend parler depuis hier soir : les cris, les coup de feu, les images de ceux qui ont essayé à fuir la folie homicide sont dejà imprimées dans chacun d’entre nous. Je peux seulement imaginer la douleur des familles des victimes et le choc de tous ceux qui ont été touchés. Mais il ne faut pas avoir peur, il faut réagir.


Aujourd’hui à l’école on a lu des articles et des témoignages, confronté opinions et exprimé notre solidariété à la France. Le drapeau français a été issu en berne face à la Mairie de Livourne avec celle de Livourne, de l’Italie et de l’Europe pour exprimer solidarité. L’hymne française a été chanté dans le stade de Livourne, avant le debout du match de football.


Aujourd’hui on se sent tous un peu français, on est tous touchés dans le profond par un attentat qui ne doit pas nous faire peur, mais nous faire reflechir.

 

“La vraie liberté n'est pas de faire ce que nous voulons,

mais vivre comme des créatures libres de la peur.”
 

(Susanna Tamaro)

 

Ne pas avoir peur

I fatti di ieri sera mi hanno toccato molto e voglio esprimere la mia solidarietà a tutti i miei amici francesi. Non si può restare indifferenti di fronte alla crudeltà gratuita di questi attentati.


Ognuno di noi ha diritto a vivere tranquillamente, senza la paura di morire in uno stadio o in un teatro o in un bar. Non posso credere che io avrei potuto essere in Francia oggi. Ognuno di noi a modo suo è coinvolto da questo terribile evento. Da ieri sera se ne sente parlare alla televisione : le urla, gli spari, le immagini di coloro che cercano di fuggire dalla follia omicida sono ormai impresse in ognuno di noi. Posso solo immaginare il dolore delle famiglie delle vittime e lo shock di tutti coloro che sono rimasti coinvolti. Ma non bisogna avere paura, è necessario reagire.


Oggi a scuola abbiamo letto articoli e testimonianze, confrontato opinioni e espresso la nostra solidarietà alla Francia. La bandiera francese è stata issata a mezz’asta di fronte al Palazzo del Comune, insieme a quella di Livorno, dell’Italia e dell’Europa in segno di vicinanza. L’inno francese è stato intonato nello stadio di Livorno, prima dell’inizio della partita di calcio.


Oggi ci sentiamo tutti un po’ francesi, tutti colpiti nel profondo da un attentato che non deve spaventarci ma far riflettere.

 

“La libertà vera non è fare quello che ci pare,

ma vivere come creature libere dalla paura.”
 

(Susanna Tamaro)

 

 

Dessin de Rabbi Ramal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Lalou 17/11/2015 21:14

Merci beaucoup pour ce texte !

Kathleen 16/11/2015 20:51

Merci beaucoup pour ce petit texte ! :) C'est touchant !

Morgane (saison 7) 16/11/2015 19:02

Grazie mille Valentina !

Mathilde 16/11/2015 10:40

Ton texte est parfait ! merci beaucoup !

Iris 16/11/2015 10:30

Merci beaucoup pour ce texte! Quelle belle solidarité!

constance 16/11/2015 10:22

Merci beaucoup pour votre soutient!

Aurianne 16/11/2015 10:19

Merci énormément pour cet article, c'est cette solidarité qui nous soulage.
Encore merci!

Laura-Louise 16/11/2015 10:15

Merci pour ce bel article Valentina.

MLB 16/11/2015 09:40

Merci infiniment, Valentina, pour ce si beau message.

Anna 15/11/2015 19:55

Très joli texte ! Bravo !
Merci cette solidarité fait du bien !