Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Kathleen

Interprétation - Cédric Le Penven

"J'explore les igues inondés où pourrissent les cadavres de ce nous fûmes. Je ne trouve pas la source noire."

 

Je choisis d’interpréter ce poème parce qu'il m'a interpellé.

 

Selon moi, les igues représentent une sorte de chemin, ici un chemin intérieur. Il parle d'une introspection. Il explore son subconscient. Il revient sur les événements passés. Et il y voit les cadavres de ce qu'ils furent. Parce qu'on change dans la vie et parfois une petite partie de nous meurt et on la laisse derrière nous, sur le bord d'une igue inondé par les événements, les épreuves, les sentiments . Peut-être préférerait-il maintenant ne pas avoir changé et être resté la personne qu'il était, peut-être même avec une once d'innocence en plus. Ne pas savoir. Ne pas voir. Ou ne pas vouloir voir. Ne pas être tombé aussi bas. Il cherche, il a beau chercher mais il ne trouve pas la source noire. Qu'est-ce qu'il l'a tué ? Qu'est-ce qu'il l'a perdu ? Qu'est-ce qui l'a changé ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lomé 15/12/2015 18:40

Bravo ! Ton article est très bien construit et donne envie de lire ce recueil

Laura-Louise 15/12/2015 18:29

Ouah quelle belle interpretation ! Elle m'intrigue beauxoup et me donne envie de lire ce recueil qui a l'air assez complexe et egnimatique !