Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Garance

Poème à contrainte n°24

Poème à contrainte n°24

 

J'ai choisi cette phrase car elle est étonnante, très bien écrite et enfin assez dure à comprendre. Je trouve que cette phrase correspond aux poèmes de Lucien Suel, ses poèmes sont recherchés et bien écrits, on voit que derrière il a eu besoin une grande réflexion.

 

Source du site que j'ai utilisé pour la fulguration : ici.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Kathleen 08/12/2015 20:39

Quel choix intéressant ! Et comment est-ce que tu comprends cette phrase ?
Pour moi, comme un sinus en médecine est une poche d'air (bon c'est un peu plus compliqué que ça j'imagine), cela signifie que les parties vides de notre cerveau, les zones d'air, ce qu'on ne sait pas encore et ce qu'il reste à remplir et à apprendre, notre ignorance nous empêche d'avoir une réflexion correcte. Peut-être que Lucien Suel veut nous dire par là que pour réfléchir il faut savoir certaines choses ?