Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Valentine

Citation - Les Liaisons dangereuses

Nous sommes allés voir le Mercredi 18 novembre 2015 les Liaisons Dangereuses, une pièce de théâtre adaptée du roman de Pierre Charlos de Laclos. J'ai choisi de travailler sur une citation du Vicomte de Valmont : 

 

" Ce n'est pas ma faute "

 

Madame de Merteuil accuse le Vicomte de Valmont d'être tombé amoureux de Madame Tourvel après qu'il lui a décrit les instants agréables passés à ses côtés. Pour Madame de Merteuil, cette femme au cœur de pierre, l'amour est une preuve de faiblesse. Elle le pense humilié de s'être imprégné de la demoiselle et elle lui reproche de s'être laissé trop emporté par son jeu dangereux de séduction. De Merteuil le met alors en garde que s'il ne met pas fin à sa relation avec la jeune de Tourvel sur le champ, il perdra sa réputation de libertin dans la société.

 

 

Par la suite, la calculatrice Madame de Merteuil raconte une histoire à Valmont dans laquelle elle lui parle d'un homme qui s'était entiché d'amour pour une femme et qui rompa soudainement leur relation par lâcheté avec cette phrase vide de sens : « ce n'est pas ma faute ». Le Vicomte de Valmont s'identifie alors au héros de l'histoire et on peut facilement déduire que la femme est Madame de Tourvel. 

 

Madame de Merteuil embobine donc Valmont en sachant pertinemment qu'il va réutiliser cette phrase. Il va effectivemment faire des mots de de Merteuil une excuse pitoyable pour quitter la malheureuse Madame de Tourvel qui se retrouve injustement humiliée. A chaque plainte de la demoiselle qui ne comprend pas son geste, il lui repète « ce n'est pas ma faute ». Il rajoute également des éléments et des phrases tranchantes comme « je m'ennuie » ou « quatre mortels mois ». Etant un libertin, c’est dans sa nature qu’il s’ennuie après avoir obtenu ce qu’il désire, pourtant il est désespérement amoureux de cette femme et finira le cœur en morceaux comme elle. Leur relation se termine donc tragiquement. Le fait qu'il dise « ce n'est pas ma faute » montre sa goujaterie dans toute sa splendeur même si la plume de Merteuil est à l'origine de ses mots. 

 

Le Vicomte de Valmont par cette scène de rupture déchirante, sut alors qu'il ne serait jamais heureux. Il était juste le pantin d'une ignoble et diabolique machination orchestrée par la cruelle Madame de Merteuil qui l'a fait sûrement par jalousie, pour garder son ancien amant. A moins qu'elle l'ait fait par pure cruauté, ce qui de la part de cette fascinante et impitoyable femme ne saurait guère surprenant.

 

 

 

Images : tirées de l'adaptation cinématographique de Stephen Frears de 1988

Acteurs : John Mallkovitch & Michelle Pfeiffer

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laura-Louise 07/12/2015 12:37

J'adore cette phrase Valentine ! ;)

Valentine 08/12/2015 18:38

Merci Laura-Louise ! ;)

Jenovefa 05/12/2015 13:19

Très belle analyse d'une phrase très marquante lors de la fin de la pièce !

Valentine 06/12/2015 13:07

Merci Jenovefa, elle m'a énormément marqué aussi !

Lomé 05/12/2015 12:13

C'est vrai que cette phrase a beaucoup marquée la pièce ! Bravo de l'avoir aussi bien analysée :D

Valentine 06/12/2015 13:06

Merci Lomé pour ton commentaire ! :)