Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Nora

Voyage - Découverte de trois lieux avec Tituba et John Indien
Voyage - Découverte de trois lieux avec Tituba et John Indien
Voyage - Découverte de trois lieux avec Tituba et John Indien
Voyage - Découverte de trois lieux avec Tituba et John Indien

Nous allons vous présenter 3 lieux du livre « Moi, Tituba sorcière… » avec comme invités Tituba et John Indien.

 

Nous commençons avec la ville de Boston qui est une ville dans le Comté de Suffolk, c'est la capitale du Massachusetts qui est un État aux États-Unis situé au Nord-Est des États-Unis. Boston est connue pour être l'une des plus anciennes des États-Unis avec un centre historique remarquable avec un grand nombre de bâtiments coloniaux, des rue en pavées et d’autres vestiges du passé. Elle a en effet été fondée en 1630 par des puritains anglais fuyant les persécutions religieuses de leur pays. C'est une ville très riche en histoire et en tradition. Boston est à environ 25km de la ville de Salem.

 

Tituba nous confie qu’elle n'aurait jamais imaginé qu'il existe une ville telle que Boston, peuplée de maison aussi hautes, d'une foule aussi nombreuse piétinant les rues pavées, encombrées de carrioles traînées par des bœufs ou des chevaux. Elle constata aussi que là aussi les enfants d'Afrique payaient leur tribut au malheur.

 

 

Nous poursuivons avec Salem qui est une ville dans le Comté d'Essex, dans le Massachusetts aux États-Unis. Cette ville est plus communément connue avec le procès des Sorcières de Salem en 1692 ou Tituba était soupçonnée comme étant une sorcière. Salem est une ancienne ville fondée en 1626 par une société de pêcheurs. Le nom «Salem» vient du premier nom de Jérusalem.

 

John Indien nous explique que la raison pour laquelle Samuel Parris n'était pas en joie d'aller habiter dans le village de Salem car il avait fort mauvaise réputation dans la Bay Colony, car à deux reprises, deux ministres avaient été chassés par l'hostilité d'une large partie des paroissiens qui refusaient de subvenir à leur entretien. Le salaire annuel de 66 livres était une pitance, surtout que le bois n'était pas fourni et que les hivers étaient rigoureux dans la forêt et enfin tout aux alentours de Salem, vivaient des Indiens, farouches et barbares, résolus à faire un scalp de toutes les têtes qui s'aventuraient trop près.

 

Nous finissons avec Bridgetown, la ville natale de Tituba, qui est la capitale de la Barbade ainsi que la plus grande ville de ce micro-Etat situé en Mer des Caraïbes. Elle était autrefois dénommée « Town of Saint Michael ». Le centre historique de Bridgetown et sa garnison furent le moteur de l'expension commerciale anglaise dans les Amériques mais elles offrent aussi un témoignage des activités commerciales et militaires coloniales britanniques dans les Caraïbes et les Amériques. Bridgetown a été fondée en 1628 par des colons britanniques. Cette ville a autrefois connu l'esclavage, en effet lors de sa fondation ils prennent des esclaves noirs venus d'Afrique, et par la suite des Amérindiens, et les contraignent à travailler la terre et à construire des maisons. La langue officielle du pays est l'anglais. La ville de Bridgetown concentre les monuments et sites architecturaux les plus intéressants de la Barbade.

 

Tituba nous confie qu'elle est très attachée à sa Barbade et que quand elle résidait dans sa case, c'étaient les plus beaux jours de sa vie : « la rivière Ormonde gazouillait comme un nouveau-né » ; « La tonnelle de pomme liane était chargée de fruit. Le calebassier exhibait des rotondités pareilles à ventre de femme enceinte » nous dit-elle. Mais c’est environ 10 ans plus tard, quand elle retourne à sa Barbade, qu’elle porte un avis négatif à son égard : elle nous confie que sa ville est laide, petite et mesquine. Avec un poste colonial sans envergure tout empuanti de l’odeur du lucre et de la souffrance.

 

 

Images sources:

sources 

sources

sources

 

 Infos sources:

sources ; sources Boston

sources Salem

sources ; sources Bridgetown 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Lalou 02/11/2015 19:26

C'est une exellente idée "d'inviter" Tituba et John Indien dans ton article !

Lomé 25/10/2015 10:25

Tout comme Jenovefa, je trouve que l'idée de présenter ces lieux sous forme d'un interview rend plus vivant et ton article est très bien construit :)

Jenovefa 24/10/2015 12:08

Super idée de présenter cela sous formes d'interview, cela rend l'article plus vivant en plus.