Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Ewena

Religion - Le puritanisme
Un foyer idéal puritain

Un foyer idéal puritain

«  Protestant de l'Angleterre et de l'Écosse très attaché à la lettre de l'Écriture, appartenant à une secte rigide, apparue au XVies., dont beaucoup de membres émigrèrent en Amérique du Nord pour fuir les persécutions des Stuart. Personne austère et prude très attachée aux principes (moraux, religieux, politiques...). Qui appartient à une secte rigoriste. »

http://www.cnrtl.fr/lexicographie/puritain

     Le puritanisme est le courant calviniste qui désirait « purifier » l'Église d'Angleterre du catholicisme, il s'est développé en Angleterre à partir de 1559 et en  Nouvelle-Angleterre en 1630. Il s'agit plus d'une théorie politique que d'une doctrine religieuse.

 

Le puritanisme dans le nouveau-monde 

 

    La plupart des habitants du Massachusetts était des puritains. A Salem, les tensions se sont aggravés quand le village a choisi le réverend Samuel Parris comme nouveau ministre, pour lui toutes les réussites économiques étaitent une œuvre du diable. Les autorités étaient les chefs religieux, ils ont imposé le code rigide des puritains. 

    Pour eux, Dieu est le centre de l'univers, l'homme est né corrompu. Ceux qui ont immigré étaient très cultivés : pasteurs diplômés de Cambridge et membres de petite noblesse. 

    Pour eux, le mal était partout et il touchait particulièrement les femmes celle-ci devaient rester à la maison, et couvertes : le décolleté, bras, chevilles, et cheveux nus risquaient de tenter les hommes.

    Les enfants puritains devaient respecter le code strict des adultes : corvées a réaliser, offices à suivre. Néanmoins, les puritains mettaient l'accent sur le bonheur en famille. Ils élèvent leurs enfant dans leur craintes de dieu et du péché. Tel etait le monde d'Abigail Williams et Betty Parris, nièce et fille du réverand Samuel Parris au cours du long hiver de 1692.

    

    A l’église, dans ce lieu sacré, se faisait l’enseignement religieux : les citations de la Bible y étaient suivies mot pour mot, et le passage de l’exode 22/7 "tu ne laissera pas vivre la magicienne" justifiait la violence envers les femmes bannies socialement, comme Tituba esclave noire, Sarah Good mendiante sans foyer ou Sarah Osborne  qui avait épousée son domestique.

 

 

Les puritains derrière les mythes

 

D'après certaines sources, le puritanisme à évolué aux cours des siècles.

  • Les puritains aiment les couleurs vives, c'est le cinéma qui a propage l'idée qu'ils s'habillaient en noir.
  • Les puritains n’étaient pas prudes, le sexe au sein du mariage était encouragé et n’était pas condamné, certains puritains pouvaient être punis pour chasteté.
  • Les puritains pouvaient consommer de l'alcool 
  • Les puritains aimaient la poésie : auteurs Anne Bradstreet et Edwar Taylor 
  • Les puritains ne s'opposaient pas aux fêtes et aux jeux.

 

 

source image 1

source image 2

Religion - Le puritanisme
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Laura-Louise 29/10/2015 20:40

Très bel article, il est parfaitement illustré et comme l'a déjà dit Lalou tu m’a fait découvrir une religion que je ne connaissais pas, merci Ewéna!

Kathleen 29/10/2015 19:30

De même que Lalou, j'ignorais ou n'avais pas retenu le fait que la famille Parris soit puritaine.

Lalou 27/10/2015 20:14

Ton article est intéressant et m'a fait découvrir cette religion que je ne connaissais pas du tout ! ;)