Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Garance

Ethnologie - Les Ashantis
Un regroupement de chefs Ashantis

Un regroupement de chefs Ashantis

Enquête ethnologique

 

Les Ashantis

 

 

Les Ashantis sont une ethnie de l'Afrique de l'Ouest au Ghana. Ce groupe se diffuse et s'unifie vers les années 1670, aidé par le roi Osei Koffi Tutu. Ils font partie d'un grand groupe nommé les Akans, ils parlent le twi.

 

Ce peuple est issu d'une révolte. Depuis des années, le roi Osei Tutu amassait assez d'armes à feu, grâce au commerce qu'il entreprenait avec les Européens, pour se retourner contre le peuple de Denkyéra. En 1701 il reprend enfin le pouvoir à Denkyéra après une attaque à Feyiase. Il est élu roi des Ashantis, son but est atteint. Osei Tutu décide de créer une autorité solide et fonde la ville de Kumasi ou Koumassi.

 

Son autorité est représentée, auprès du peuple, par un Tabouret en or, que l'on appelle aussi un tabouret royal. Ce tabouret, d'une origine divine, ne doit pas toucher le sol. Il succédera à tous les prochains roi des Ashantis aussi dit Ashantehene. Il incarne un pouvoir qui allie force des cieux et force de la Terre.

 

La carte du territoire du peuple des Ashantis

 

Osei Tutu ne restera que 16 ans au pouvoir mais c'est déjà un exploit. Il fut assassiné sur son palanquin, une chaise portée par des hommes. C'est un jeune homme de 17 ans, Opoku Ware Ier qui lui succédera. Ce nouveau roi, dont le projet est d'agrandir les frontières de son empire, mena guerres sur guerres détruisant peu à peu la ville de Koumassi. Il fut tué par son ennemi, Sefwi.

 

Abla Pokou aida le peuple des Ashantis à échapper au féroce Nana Kusi Oboadum. Des légendes mêlées aux faits historiques illustrent sa bravoure.

Élue reine, et ne voulant que le bien être et la sécurité de son peuple, elle se vit contrainte de sacrifier son fils dans les eaux du fleuve. Un pont composé hippopotames s'offrit aux Ashantis, ce qui leur permis d’échapper aux griffes des soldats du féroce nouveau roi. Lorsque que leur souveraine traversa le pont, elle cria à la mort de son fils nommé Baouli, touchant le cœur des Ashantis en fuite. Ils décidèrent de se nommer ainsi : « les Baoulés ». Après un combat rude, la jeune Abla Pokou, mourut en 1760. Elle laissa donc sa place à sa nièce Akwa Boni, qui créa elle-même les frontières dans la Côte d'Ivoire, dont la capitale fut Sakassou, un lieu de sépulture.

 

Au XIXème, les combat de Ashantis se tourne contre les anglais, qui veulent les dominer. Les anglais sont obligés de recourir à la ruse : ils vont infiltrer des armées de Koumassi pour battre le peuple de Kwakou Dwa III.

 

Quand les Ashantis se battent contre les anglais

 

En 1960, l'un des Baoulés les plus connus, Félix Houphouët- Boigny, rend son indépendance à la Côte d'Ivoire.

 

Les terres des Ashantis, sont riches en or, ce qui a favorisé l'économie et l'emploi (marchand ou forgeron). Cette poudre d'or, était même, pendant un moment, avant l'arrivée des Européens, la monnaie d'échange.

Le peuple Ashanti est connu dans le monde pour ses nombreuses qualités culturelles : des sculptures, des poupées…

 

 

De ce peuple on retiendra une solidarité indéniable et un courage. Ils furent attaqués, colonisés, pillés… Mais ils sont toujours là et décidés à ne jamais baisser les bras. Les Ashantis sont une belle preuve de courage dans un monde sans cesse menacé par une guerre.

 

 

Voici les sources de mes recherches:

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Lalou 02/11/2015 19:29

Je rejoins Lomé : c'est une exellente conclusion

Lomé 25/10/2015 10:28

Très belle conclusion ! :)

Garance 28/10/2015 15:53

T'es gentille Lomé! :)