Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par i-voix

i-voix aux mains d'argent - Florilège 2 2014-2015

Effraction, immersion, contraction, dilatation, substitution : tout au long de l'année, les lycéens d'i-voix ont aimé couper-coller-insérer-remplacer... dans des oeuvres variées.

 

A la manière des cut-up de William Burroughs, des cadavres exquis surréalistes, des centons oulipiens, des MashUp vidéos, ils explorent ainsi, à l'ère du numérique, une façon originale de s'approprier des textes littéraires et d'en créer de nouveaux. Cette activité, ludique et pédagogique, permet de comprendre de l'intérieur l'univers d'un auteur, de faire résonner en soi ses mots, de partager les sensibilités et les imaginaires, de travailler la langue, de faire jaillir de soi des éclats de poésie. Alors peut-être la littérature retrouve son pouvoir de vibration et de façonnement.

 

Saurez-vous reconnaître les oeuvres qu'ils ont ainsi goulûment dépecées, chirurgicalement charcutées, poétiquement électrocutées ?

i-voix aux mains d'argent - Florilège 2 2014-2015

Tim Burton - Edward aux mains d'argent

Image originelle : Tim Burton - Edward aux mains d'argent

 

Le soir enfumé est maintenant devenu comme un préau aux piliers de marbres vidé de ses dieux. Quelques paroles confuses, quelques appels zébrés de pluie semblent encore se réverbérer dans l'obscur, en mille cascades d'échos blèmes d'oubli. Saccades affolées de brumes blanches enserrant les branches.

 

(Morgane)

 

 

derrière mes pas, mon émoi vagabonde

un instant vide

trébuchant déjà sur une pensée.

 

(Justine)

 

 

Je vois le jeune homme articuler

Des mots de silence, immobile,

Poings sur les hanches, j'ai

Vu la petite fille décrire les villes

Derrière la vitre j'ai

Vu l'étendue de terre, les baraques stériles,

Les rectangles jaunes des champs de blé,

Les arbres tendus de noir, malhabiles,

Beaux dans l'irrégulier.

 

(Logan)

 

 

Tout commence sur la langue
Qui fourche le mot
Pour mieux couvrir
Au grand jour
Cet amour qui s'effrite.

 

(Cécile)

 

 

 

Pousser l'âme

dehors.

 

Contre nos contradictions.

 

C'est une gigantesque

marée.

 

Je résiste, je cède.

 

Vite ! Votre main,

Secourable compagnon ...

m'y

raccrocher !

 

(Youn)

 

i-voix aux mains d'argent - Florilège 2 2014-2015

 

l'oriflamme solitaire roule autour d'un bouton

faire don de l'absence

musarder dans le poème pubertaire

Et la ville est là sous mes yeux

 

(Brenda)

 

Penser que les mots c'est de chercher des océans, les étoiles, la voix consolatrice.

 

(Léna J)

i-voix aux mains d'argent - Florilège 2 2014-2015
i-voix aux mains d'argent - Florilège 2 2014-2015

 

Cette absence sensible

qui évide

mon ventre

à n'en plus finir

s'adresse à mon miroir

 

(Myriam)

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article