Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Doriane

 

Lorsqu'elle fatigue elle fronce davantage à la lumière. Elle s'allonge. Du fond de son lit elle réfléchit. À toutes les possibilités. Une interrogation et des sillons se creusent à la racine de son nez. Le plafond se dématérialiserait, laissant son cœur à ciel ouvert. Peut-être même son lit s'engloutirait dans la terre. La tête à nu, les yeux grands elle réfléchirait à ses possibilités – elle survole tout et de tout peu lui reste. Tranquille elle se confronte à des mondes effrayants qu'elle tient à distance.

Elle se frotte les paupières comme une lampe à huile d'où elle s'échappe, et du fond de son lit, elle réfléchirait.  

 

Centon - Sofia Queiros : normale saisonnière
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article